Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Paul George encore en rodage

Entre blessure et adaptation, l’ailier des Clippers a toujours du mal à montrer son talent sur la durée. Il a encore six semaines pour être à son meilleur niveau pour le premier tour des playoffs.

Avec cinq victoires d’affilée et un effectif enfin au complet, les Clippers montent en puissance et ils viennent même de prendre la deuxième place de l’Ouest, en profitant notamment de la défaite des Nuggets contre les Warriors.

Sur leurs trois derniers succès, les Californiens peuvent compter sur un Paul George efficace à 21.3 points de moyenne à 58% de réussite, 62% à 3-pts, 2 interceptions et seulement une balle perdue. Un épisode ponctuel pour l’ex du Thunder, très irrégulier cette saison entre passages par l’infirmerie, coups de chaud puis coups de mou.

« Je suis encore en chantier », assure-t-il à ESPN. « L’année a été difficile avec les blessures. J’ai fait des allers-retours dans la rotation et j’évolue dans un nouveau système, avec des nouveaux joueurs, des nouveaux coaches, un nouveau style. Donc je dois m’adapter. »

Opéré des deux épaules l’été 2019, Paul George a manqué le training camp et les 11 premiers matches de la saison, toujours dommageable pour s’intégrer dans une nouvelle équipe. Puis, il a été gêné par des soucis à la cuisse gauche, loupant encore plusieurs parties. Résultat : sur les 61 matches des Clippers, il n’a été en tenue qu’à 39 reprises.

Une question d’équilibre

Il lui reste donc au mieux 21 matches pour trouver son rythme de croisière avant le début des choses sérieuses.

« Le plus important, c’est d’être prêt pour les playoffs », affirme toutefois Doc Rivers en parlant de son groupe. « Pour George, il faut dire qu’il a raté beaucoup de matches. Il n’est pas encore en bonne condition même si on est bien avancé dans la saison. Car avec les blessures qu’il a connues, il ne pouvait pas courir. Après en général, quand il joue, il est plutôt bon. »

Toute la difficulté pour Paul George se situe dans l’équilibre collectif. Il doit partager la balle avec Kawhi Leonard bien sûr, mais aussi avec Lou Williams et Montrezl Harrell. Sans oublier les récents apports de Reggie Jackson et Marcus Morris pour renforcer le banc. Difficile alors de retrouver son rythme, d’être agressif quand on touche moins le ballon mais qu’on est tout de même ciblé comme le All-Star qu’il a été.

« Il est pris à deux, son temps de jeu est limité et il revient petit à petit en bonne santé », résume Kawhi Leonard. « On verra le Paul George qu’on a toujours vu, ou alors c’est un autre joueur qui fera la différence. »

L’avantage de cette profondeur, c’est qu’il n’a plus besoin d’être continuellement le scoreur qu’il était dans le passé. Il peut donc se mettre en jambes en défense où, en revanche, il ne doit pas lever le pied. « C’est toujours comme ça que je rentre dans les matches », livre-t-il. « En bougeant les jambes, en faisant des stops. »

Paul George Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2010-11 IND 61 21 45.3 29.7 76.2 0.6 3.1 3.7 1.1 2.1 1.0 1.2 0.4 7.8
2011-12 IND 66 30 44.0 38.5 80.2 0.9 4.8 5.6 2.4 2.9 1.6 1.8 0.6 12.1
2012-13 IND 79 38 41.9 36.2 80.7 1.1 6.5 7.6 4.1 2.9 1.8 3.0 0.7 17.4
2013-14 IND 80 36 42.4 36.4 86.4 0.8 6.0 6.8 3.5 2.5 1.9 2.8 0.3 21.7
2014-15 IND 6 15 36.7 40.9 72.7 0.7 3.0 3.7 1.0 1.8 0.8 2.0 0.2 8.8
2015-16 IND 81 35 41.8 37.2 86.0 1.0 6.0 7.0 4.1 2.8 1.9 3.3 0.4 23.1
2016-17 IND 75 36 46.2 39.4 89.8 0.8 5.8 6.6 3.4 2.8 1.6 2.9 0.4 23.7
2017-18 OKC 79 37 43.0 40.1 82.2 0.9 4.8 5.7 3.3 3.0 2.0 2.7 0.5 22.0
2018-19 OKC 77 37 43.8 38.6 83.9 1.4 6.8 8.2 4.1 2.8 2.2 2.7 0.4 28.0
2019-20 LAC 42 29 43.2 39.9 88.2 0.5 5.2 5.7 3.9 2.4 1.3 2.7 0.5 21.0
Total   646 34 43.3 38.0 84.6 0.9 5.5 6.4 3.4 2.7 1.7 2.6 0.4 19.9

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA Clippers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés