Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Proche de Kobe et Gianna Bryant, Sabrina Ionescu entre dans l’histoire de la NCAA

Quelques heures après avoir rendu hommage à Kobe Bryant et Gianna au Staples Center, la star de l’université d’Oregon est devenue la première à compiler au moins 2 000 points, 1 000 rebonds et 1 000 passes en carrière. Du jamais vu dans l’histoire de la NCAA.

C’est elle qui a pris la parole après Diana Taurasi lors de la cérémonie pour Kobe Bryant et sa fille Gianna. Peu connue du grand public, Sabrina Ionescu est la meilleure joueuse universitaire, spécialiste du triple-double, et il y a un an, Kobe Bryant lui avait fait la surprise de venir voir l’un de ses matches. Gigi l’accompagnait. Depuis elles ne s’étaient jamais quittées, s’entraînant même ensemble pendant l’été.

C’est ce qu’a raconté la joueuse d’origine roumaine au Staples Center, et le soir même, comme un symbole, elle est entrée dans l’histoire de la NCAA en devenant la première à compiler au moins 2 000 points, 1 000 rebonds et 1 000 passes en carrière. Auteur de son 26e triple double en carrière, la star de l’Université d’Oregon a permis à sa formation de dominer Stanford (74-66), et elle réalise un authentique exploit puisque personne, hommes compris, n’avait compilé de telles statistiques.

Sous les yeux de Stephen Curry

Et elle entre dans l’histoire ce fameux 24 février… « C’était pour lui » a-t-elle répondu au micro d’ESPN. « Le faire le 24 février est énorme. Nous en avions parlé ensemble en présaison. Les mots me manquent pour en parler. Il m’observe et il est vraiment fier de moi, et vraiment heureux de ce moment avec mon équipe. »

Après la cérémonie, Sabrina Ionescu est arrivé 90 minutes avant l’entre-deux. Malade et évidemment très émue par la cérémonie, elle n’avait rien mangé de la journée. Mais elle avait encore assez de force pour réussir ce nouveau triple-double, portant son record à 26. Atteindre les 1 000 rebonds en carrière pour une arrière est un exploit en soi, et il y avait un témoin pas comme les autres dans les tribunes : Stephen Curry ! Lui aussi était au Staples Center, et avant de retrouver les Warriors, il voulait assister à cet exploit.

« C’est juste de la grandeur sur la durée » résume le meneur des Warriors. « Évidemment, elle est revenue disputer sa saison senior pour essayer de gagner le titre. Mais dans le même temps, elle ouvre une voie inexplorée. Je n’ose imaginer ce qu’elle a ressenti. C’était tellement émouvant dans la salle. C’est incroyable, à son âge, avec tout ce qu’elle a vécu, ses liens avec Kobe et Gigi, de prononcer un tel discours devant 19 000 personnes en deuil. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés