Summer
league
Summer
league
CHI96
MIL89
NYK90
CHA94
BOS114
MIA119
PHI94
DET81
TOR94
OKC69
POR58
SAS78
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pacers – Bulls : un retour dans les larmes pour Victor Oladipo

Pour le grand retour de Victor Oladipo sur les parquets, Indiana s’impose 115-106 après prolongation face aux Bulls. Auteur d’un panier décisif, l’arrière a fondu en larmes au micro.

« Mamba Mentality, Mamba Mentality… Ce shoot, c’est pour Kobe, Gigi et tous ceux qui étaient dans l’hélicoptère. » Des larmes coulent sur ses joues, et Victor Oladipo essaie de trouver les mots pour raconter son panier décisif pour arracher la prolongation face aux Bulls. Son temps de jeu est limité, il est remplaçant en début de match, mais Nate McMillan l’envoie sur le parquet pour cette possession en sortie de temps-mort. Et à huit mètres, et alors qu’il en est à 0 sur 6 à 3-points, Victor Oladipo fait filoche : 110-110. Indiana vient de signer un 7-0, et les deux équipes partent en prolongation car Zach LaVine a gâché la dernière possession des Bulls.

Victor Oladipo retourne sur le banc puisque son jeu est strictement limité. C’est Malcolm Brogdon qui va prendre le relais dans les cinq minutes supplémentaires pour arracher la victoire. Domantas Sabonis est au coeur de la raquette, le jeu est bien écarté et Malcolm Brogdon sanctionne d’abord à 3-points sur un décalage du Lituanien, puis le meneur s’en va dunker dans le trafic pour signer un 9-2. Chicago ne s’en remettra pas.

Pour Malcolm Brogdon, ce succès a un goût très particulier. « On voulait le faire pour Victor. On savait qu’il y aurait une telle énergie dans le salle, et qu’il y aurait des coups de moins bien, mais on voulait être capable de passer outre » racontera le meneur, auteur de 15 pts, 9 rbds et 8 pds pour épauler T.J. Warren (25 pts).

Quant à Victor Oladipo, qui a eu le droit à un clip pour son entrée sur le terrain, mais aussi à des gestes de soutien de ses adversaires, il remercie les fans, sa famille et ses proches pour leur soutien depuis un an. « C’était une année tellement, mais tellement difficile… C’était incroyable comme ambiance ce soir. Les mots manquent pour le décrire. Mais j’ai une super famille, mes coéquipiers sont incroyables, mes amis, les gens d’ici aussi… Je n’ai pas de mots. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *