Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Michael Jordan : « Les 28 autres équipes ont envie d’être à Paris »

Michael Jordan a brillé par sa présence en conférence de presse, monopolisant la parole pour répondre aux journalistes, avides de lui poser des questions.

Aucune annonce, une excitation à son paroxysme et des sourires. Tel pourrait être le résumé de cette conférence de presse avec Adam Silver, Michael Jordan et Marc Lasry. La salle de presse était pleine à craquer, plus pleine encore que pour des Finals, prête à exploser dès l’entrée de « His Airness ».

C’est bien évidemment l’ancien arrière des Bulls et actuel propriétaire des Hornets qui a concentré l’essentiel des questions. De retour à Paris, il a été interrogé sur la mondialisation de la NBA.

« Ça progresse… La Dream Team a été à l’origine de cette ascension. On joue à Paris aujourd’hui et on en est fier. Les fans français ont été incroyables. De plus, on est en Afrique, on est en Chine aussi et je suis heureux d’en faire partie. Et là il n’y a que deux équipes, les 28 autres équipes ont envie d’être ici. »

Adam Silver a d’ailleurs confirmé que la ligue n’avait pas encore l’intention de jouer un match de présaison ou de saison régulière en Afrique. Le calendrier étant resserré, l’été reste la meilleure fenêtre. Pour l’Europe, l’histoire d’amour devrait continuer encore quelques années. « La qualité du basket international est énorme, on l’observe avec les joueurs All-Stars dont certains sont nés en dehors des États-Unis. On va essayer de multiplier les moments en Europe pendant la saison régulière », a ajouté le patron de la NBA.

Un des artisans de cette puissance mondiale fut bien sûr David Stern, disparu le 1er janvier dernier. Adam Silver a souligné son impact en expliquant que les deux personnes les plus importantes pour promouvoir la NBA ont été Michael Jordan et David Stern. « Ce dernier avait prévu d’être ici, il voulait être à Paris », a confié l’actuel patron. « Sans Stern, la ligue n’aurait pas ce visage. Il a vu le potentiel d’une ligue mondiale avant tout le monde. » 

« Je ne serais pas ici sans Stern », a conclu Michael Jordan. « J’ai beaucoup appris de lui, surtout quand je suis entré dans le monde des affaires. »

Propos recueillis à Paris // Photo : NBAE – Getty Sports

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés