NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
MIL21:00
DET
MEM1:00
ORL
BOS1:00
NYK
TOR1:30
CHI
SAC2:00
OKC
ATL2:00
MIN
HOU2:00
NOR
DEN2:00
MIA
LAC2:00
SAS
PHO2:30
GSW
IND4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA8.25MIL1.1Pariez
  • DET1.82MEM1.96Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Avec 15 succès consécutifs, Milwaukee est déjà en mode rouleau compresseur

Quels enseignements tirer de la meilleure série (en cours) de la saison, propriété des Bucks ?

« C’est fou, je ne vais pas mentir… Quand je rentre chez moi et que je repense ça, je me dis que c’est dingue. Lors de mon année rookie, on a dû gagner 15 matchs. Aujourd’hui, on gagne 15 matchs de suite et on peut toujours poursuivre la série ».

Giannis Antetokounmpo ne croit pas si bien dire. Les Bucks reviennent de loin et pas seulement depuis l’arrivée du « Greek Freak » dans le Wisconsin. Il faut en effet remonter au tout début des années 70 pour voir la franchise de Milwaukee réaliser une telle série (16 puis 20 victoires de suite lors de la saison 1970-1971).

« C’est toujours bien de jouer des matchs serrés, c’est là que tu apprends »

Même s’il est encore beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions, on peut toutefois noter quelques enseignements qui ont fait de cette équipe une machine à gagner face aux « petits » et qui prend un plaisir fou à se mesurer aux « gros » et à faire forte impression comme face aux Clippers ce weekend (119-91 tout de même). Par exemple, cette capacité à « finir » les matchs serrés. Ce fut le cas notamment contre Orlando, le septième match de la série remporté par moins de dix points d’écart.

« C’est toujours bien de jouer des matchs serrés. C’est là que tu apprends. L’important, c’est de s’habituer à gagner des matchs serrés, et de ne pas toujours gagner par 20 ou 30 points » ajoute Giannis Antetokounmpo.

Plus qu’un enseignement, une confirmation, celle que Giannis Antetokounmpo a tous les atouts pour devenir la terreur n°1 de la NBA lorsque LeBron James se retirera des parquets. Certes, le Grec a mis fin à sa série de 19 double-doubles consécutifs au début du mois face aux Hornets. Mais avec ses 32 points, 15 rebonds et 8 passes décisives face à Orlando, il est sur les bases d’une autre série impressionnante : celle du nombre de matchs consécutifs à 25 points ou plus avec 50% ou plus de réussite au tir avec déjà 9 de suite. Sur les 25 dernières années, seuls Shaquille O’Neal et Michael Jordan ont réussi à faire mieux. Un bon indice de son efficacité…

L’expérience des derniers playoffs a aussi eu son rôle dans l’approche de Giannis Antetokounmpo cette saison. MVP de la saison régulière la saison dernière, la star des Bucks est bien décidée à disputer sa première finale NBA.

« Il y a des moments où même les joueurs les plus talentueux ont juste à faire une action qui va vous faire gagner un match, » explique coach Budenholzer lorsqu’on lui demande ce que son « go-to-guy » a retenu de la dernière campagne de playoffs. « Prendre un rebond offensif, récupérer un ballon perdu, faire un contre… ce genre de choses. Tout le monde voit les un-contre-un, les dunks, les 3-points… Mais quand on revoit le match, il y a des actions qu’on met dans la catégorie des actions décisives. »

En attendant un tir à 3-points plus fiable, le joueur a ainsi développé son hook-shot pour essayer de continuer à dominer les raquettes adverses et à accumuler ces fameuses « actions décisives » dans le money-time.

« Le boulot n’est pas encore fait »

« C’est quelque chose que j’ai toujours eu dans mon jeu, » a-t-il rappelé après sa prestation réussie face au Magic. « Bien sûr, j’essaie d’avoir le toucher et de le rendre aussi efficace que possible. Dans le quatrième quart-temps, si je peux me rendre dans cœur de la peinture, je peux m’élever au-dessus de tout le monde et prendre ce tir. On ne peut pas le contrer. C’est à moi de le mettre. Je trouve que c’est un bon tir. Clairement, dans les moments qui comptent, je vais utiliser ce tir ».

Pour l’heure, l’objectif est également de garder les pieds sur terre. Giannis Antetokounmpo sera le garant de l’état d’esprit des Bucks sur ce point, Milwaukee ayant par ailleurs eu un calendrier jusqu’à présent assez favorable. Lors des 19 victoires sur les 20 derniers matchs, il y a bien eu deux victoires face aux Clippers, une face aux Raptors, une face au Jazz et une face à Indiana, mais les autres succès l’ont été face à des équipes moins solides.

Sauf que Khris Middleton a raté 7 de ses 20 matchs, et qu’en son absence, Donte DiVincenzo a bien comblé le vide.

« Au bout du compte, le boulot n’est pas encore fait, » prévient ainsi le Grec. « On doit continuer à jouer dur, jouer ensemble, chacun doit continuer à être en mouvement. On doit aussi progresser en tant qu’équipe. On a encore beaucoup de chemin à accomplir ». Car Giannis Antetokounmpo sait qu’il ne sera pas jugé sur la saison régulière…

Giannis Antetokounmpo Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 MIL 77 25 41.4 34.7 68.3 1.0 3.4 4.4 2.0 2.3 0.8 1.6 0.8 6.8
2014-15 MIL 81 31 49.1 15.9 74.1 1.2 5.5 6.7 2.6 3.1 0.9 2.1 1.1 12.7
2015-16 MIL 80 35 50.6 25.7 72.4 1.4 6.2 7.7 4.3 3.2 1.2 2.6 1.4 16.9
2016-17 MIL 80 36 52.1 27.2 77.0 1.8 7.0 8.8 5.4 3.1 1.6 2.9 1.9 22.9
2017-18 MIL 75 37 52.9 30.7 76.0 2.1 8.0 10.0 4.8 3.1 1.5 3.0 1.4 26.9
2018-19 MIL 72 33 57.8 25.6 72.9 2.2 10.3 12.5 5.9 3.2 1.3 3.7 1.5 27.7
2019-20 MIL 42 31 55.4 32.2 60.6 2.3 10.6 12.9 5.6 3.1 1.1 3.6 1.1 30.0
Total   507 33 52.5 28.7 72.4 1.7 7.0 8.7 4.3 3.0 1.2 2.7 1.3 19.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Milwaukee Bucks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés