NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIA
BOS1:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.3BOS1.68Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Interview Frank Ntilikina : « Une carrière, c’est long. Je n’ai que 21 ans… »

Titulaire discret à Portland, Frank Ntilikina poursuit son petit bonhomme de chemin en NBA, pour sa troisième saison chez les Knicks. Basket USA a réussi à rattraper l’insaisissable meneur dans les coursives du Moda Center. Au buzzer.

À 6 points, 3 passes et 2 rebonds cette saison, Frank Ntilikina est pour ainsi dire dans ses standards de carrière. Mais au-delà de l’aspect purement statistique, et de son impact offensif toujours insuffisant, le meneur français a montré de bonnes choses dans la gestion du jeu et évidemment sur son point fort, la défense sur l’homme.

Est-ce que l’élan de sa belle Coupe du Monde avec les Bleus bronzés n’est pas en train de s’essouffler un peu ? C’est ce qu’on a demandé en substance, et dans l’urgence, à « Frankie Smokes ».

Frank, pouvez-vous nous dire ce que vous retenez de votre été ? Et ce que ça vous apporte en ce début de saison délicat avec les Knicks ?

J’ai appris beaucoup de choses cet été. J’ai appris à me connaître un peu plus, en tant que joueur, sur mes capacités et mes faiblesses. J’essaie de mettre en oeuvre ce que j’ai appris sur le terrain sur ce début de saison. Je continue à travailler sur mon jeu et je vois de la progression. Cependant, j’ai encore faim et je vais aller chercher encore plus loin.

Peut-on dire qu’il y a eu un déclic avec les Bleus cet été ou c’est quelque chose qui se passe progressivement pour vous ?

Ça se fait progressivement, ce n’est que le début.

Vous nous avez fait vibrer avec l’Equipe de France, en battant le Team USA notamment, on imagine tout de même que c’est un bel électrochoc, non ? 

Merci déjà. Mais, oui, bien sûr, ça me donne de la motivation et de la confiance. C’est là où je dis que ce n’est que le début. Il ne faut pas se mettre de limite. Je sais que j’ai du potentiel, j’en suis conscient mais je continue à travailler sur mon jeu.

« Cette expérience en Bleu, ça m’a permis d’emmagasiner un maximum de confiance »

Jaylen Hoard nous disait récemment que la confiance est quasiment tout au basket, vous confirmez ? 

Bien sûr. Cette expérience en Bleu, ça m’a permis d’emmagasiner un maximum de confiance. Dans l’avenir immédiat mais aussi pour la suite. Une carrière, c’est long. Je n’ai que 21 ans et c’est que le début.

Où avez-vous laissé votre médaille d’ailleurs ? 

Elle est avec ma mère, au chaud.

Estimez-vous que cette médaille à la Coupe du Monde est votre plus bel accomplissement, dans une très jeune carrière évidemment ?

J’ai déjà été champion d’Europe chez les jeunes mais en A, oui, c’est le meilleur résultat. Cette médaille a plus de goût quand même. Je pense qu’on aurait pu aller plus loin, et même jusqu’au bout, on aurait vraiment pu. Mais, voilà en fin de compte, il faut quand même voir ce qu’on a accompli et s’en satisfaire.

Propos recueillis à Portland

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés