Matchs
hier
Matchs
hier
MIA106
BOS117
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.31DEN3.75Pariez
  • MIA2.2BOS1.68Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Jarrett pas de progresser

Malgré la concurrence de DeAndre Jordan, le pivot des Nets continue de progresser.

Alors que ses dirigeants lui ont collé DeAndre Jordan dans les pattes, Jarrett Allen poursuit sa progression. Avec le même temps de jeu que l’an passé, il marque plus de points, prend plus de rebonds, et il est carrément le numéro 1 de la NBA au pourcentage aux tirs. Il est même dans le Top 20 de la NBA au PER, preuve de son efficacité.

Pourtant, le recrutement de l’ancien pivot des Clippers n’était pas forcément une bonne nouvelle pour lui, sur le papier. « Pendant l’été, il y aurait pu avoir beaucoup de pensées négatives, beaucoup de gens ont dit des choses négatives, mais j’ai pris ça comme un point positif » avoue-t-il au New York Post. « C’est un super mec de qui apprendre. Il a fait partie du meilleur cinq défensif, il a un super CV et j’essaie d’apprendre le plus de lui. »

Pour Kenny Atkinson, c’est un luxe de compter sur deux pivots de cette trempe. Surtout quand on se prépare à affronter Nikola Jokic. « Je continue de le dire, on possède une richesse d’effectif qu’on n’avait jamais eue. En gros, on possède deux pivots titulaires. »

Deux pivots avec des qualités similaires, essentiellement athlétiques en attaque. « On veut tous les deux jouer et on aime tous les deux dunker » poursuit Jarrett Allen. « J’ai déjà vu sur Twitter que c’était la nouvelle Lob City. Je ne sais pas si j’ai le niveau de Blake Griffin mais on veut tous les deux se donner à fond. Je pense qu’on n’a pas atteint notre zénith, pas uniquement DeAndre et moi, mais aussi l’équipe, et le meilleur est à venir. »

À eux deux, ils pèsent 20 rebonds de moyenne, et leur temps de jeu est parfaitement partagé : 26 minutes pour Jarrett Allen, 22 minutes pour DeAndre Jordan. Pour marquer des points, ils ont compris chacun qu’il leur faudrait se débrouiller comme des grands. C’est-à-dire en dominant au rebond offensif. Ce que confirme Kenny Atkinson.

« Il a trouvé comment marquer et quand vous progresser physiquement, ça aide. Il est plus costaud et plus régulier, et il a enfin compris que lorsqu’on allait au cercle, on loupait une bonne quantité de tirs. Mon coach, à l’université, me disait que les gars avaient l’habitude de se plaindre de ne pas toucher le ballon. Mais 60% des ballons viennent des rebonds : allez les chercher ! Au lieu de dessiner un système, vous pouvez chercher les ballons au rebond, et il l’a finalement compris. »

Jarrett Allen Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2017-18 BRK 72 20 58.9 33.3 77.6 2.0 3.4 5.4 0.7 2.0 0.4 1.1 1.2 8.2
2018-19 BRK 80 26 59.0 13.3 70.9 2.4 6.0 8.4 1.4 2.3 0.5 1.3 1.5 10.9
2019-20 BRK 70 27 64.9 0.0 63.3 3.1 6.5 9.6 1.6 2.3 0.6 1.1 1.3 11.1
Total   222 24 60.9 16.7 69.4 2.5 5.3 7.8 1.2 2.2 0.5 1.2 1.4 10.1
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brooklyn Nets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés