Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.28NEW3.7Pariez
  • IND1.2POR4.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit : Luka Doncic accumule les records en 25 minutes

C’est seulement sa deuxième saison en NBA mais le Slovène banalise déjà l’exceptionnel.

« C’est un joueur unique, il n’y a pas grand-chose d’autre à dire, ce n’est pas un scoop, ça devient plutôt normal. »

Banaliser l’exceptionnel. La marque des champions et le résumé du début de saison de Luka Doncic, sa deuxième seulement en NBA. Comme le sous-entend Rick Carlisle, on arrive déjà à court de superlatifs.

Lundi soir, il devenait le deuxième joueur de moins de 21 ans de l’histoire à réaliser un triple double en marquant 40 points, avec son idole LeBron James. Quand il est entré sur le parquet hier soir face à Golden State, c’est comme s’il ne l’avait pas quitté : il a enfilé les stepbacks à 3-points au ralenti pour plomber les Warriors et terminer le premier quart avec 22 points à 7/8 aux tirs dont 5/6 à 3-points, 5 rebonds et 5 passes. Ainsi qu’un dunk, son deuxième de la saison seulement, célébré avec un sourire dirigé vers son banc. « Il prend du plaisir et se bat des deux côtés du terrain, c’est le plus important dans ce sport » souligne Tim Hardaway Jr.

Un plaisir que les Warriors n’ont pas partagé avec ce premier quart perdu 44-16. C’est la première fois depuis Allen Iverson en 2003 qu’un joueur fait mieux que toute l’équipe adverse sur un quart-temps dans les trois principales catégories statistiques. Les Dubs ne s’en sont jamais remis, la faute à un Luka Doncic encore présent dans le deuxième quart pour marquer 11 points. Il a finalement joué 25 minutes pour terminer avec 35 points, 11 passes et 10 rebonds. Le score final : 142-94.

« Il a l’air tellement facile »

« S’il avait continué à jouer, il aurait probablement mis 50 points » poursuit Tim Hardaway Jr. Il a eu assez de temps pour devenir le premier joueur de l’histoire à compiler un triple double à 35 points ou plus en 25 minutes ou moins, ainsi que le plus jeune à enchaîner deux triple doubles à plus de 35 points, devant Oscar Robertson.

Les statistiques du Slovène sur ce début de saison ? 29.9 points, 10.7 rebonds et 9.4 passes décisives…

Où s’arrêtera-t-il ? J.J. Barea pense qu’il n’y a pas encore lieu de se poser la question. « C’est incroyable. On se demandait s’il pourrait continuer à ce rythme, mais si quelqu’un peut, c’est bien lui. Il joue au sol, il est super intelligent, il est adroit de loin comme de près. Je pense qu’il va tenir. Ce n’est pas dur pour lui, il ne force rien, ça vient à lui. C’est pour ça que je pense qu’il peut continuer. Il a l’air tellement facile. »

Après ce nouveau récital, le principal intéressé ne sait lui pas trop quoi dire, si ce n’est des banalités. « Je suis content qu’on gagne, c’est tout. C’est notre troisième victoire de suite, on doit continuer comme ça. »

Banaliser l’exceptionnel.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dallas Mavericks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés