Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.5LOS1.45Pariez
  • ORL3HOU1.32Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pour les Warriors, Eric Paschall peut et doit encore faire mieux

L’intérieur des Warriors est actuellement le meilleur joueur de son équipe, son plus grand danger offensif. Alors même qu’il reste un rookie perfectible.

Seule véritable bonne surprise du début de saison cauchemardesque des Warriors, Eric Paschall est actuellement le troisième meilleur scoreur de son équipe (le deuxième si on retire Stephen Curry, absent pendant trois mois) et des rookies avec 16.7 points de moyenne. On ne peut pas vraiment dire qu’il sauve les finalistes 2019 puisqu’ils sont derniers de la ligue mais sans lui, avec D’Angelo Russell absent pendant deux semaines, on n’imagine pas à quoi pourrait ressembler leur attaque…

Contre les Pelicans, il a marqué 30 points à 10/17 au shoot, soit 30% des points de son équipe. Et quand il était sur le terrain, Golden State a marqué trois points de plus que New Orleans. Pas doute, il faut jouer sur lui.

« On va sans doute devoir continuer de le trouver dans différentes situations », constate Steve Kerr. « Même rookie, c’est notre meilleur marqueur. C’est un joueur qui peut mettre la balle dans la raquette et provoquer des fautes. On en a besoin. »

C’est sans doute beaucoup demander à un jeune joueur si inexpérimenté à ce niveau, mais la situation des Warriors l’impose. « Je pense qu’il peut encore prendre plus de shoots », annonce Draymond Green. « C’est simplement une question de position. Parfois, il est un peu perdu, il ne sait pas où se placer. Il faut l’aider, pour le spacing. Actuellement, il marque avec son talent. Il ne sait pas encore évoluer dans un match NBA. Plus il va savoir, notamment pour obtenir des fautes, meilleur il deviendra. »

Eric Paschall a notamment été servi par Draymond Green contre les Pelicans puisque trois des quatre passes décisives du triple champion ont été faites en direction de l’intérieur. Sauf que l’ailier fort est encore loin de son meilleur niveau et il doit désormais assurer l’organisation offensive des troupes de Steve Kerr.

« J’essaie de trouver les bonnes formules, les moments où il faut ralentir pour prendre un bon tir, ceux où il faut mettre du rythme », commente l’ancien défenseur de l’année. « C’est différent, mais c’est une bonne expérience. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés