NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIN68
DAL54
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIN1.38DAL2.9Pariez
  • IND3.05BOS1.35Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Knicks en souffrance face aux « petits meneurs »

À quelques heures de recevoir les Cavaliers, les Knicks redoutent l’impact de la ligne arrière de John Beilen.

Parmi leurs dix défaites déjà enregistrées cette saison après treize rencontres, l’une d’entre elles a fait mal au clan new-yorkais : celle du 10 novembre dernier face à Cleveland, au Madison Square Garden, au cours de laquelle Collin Sexton avait notamment planté 31 points à 10/16 aux tirs, dont 5/8 de loin, complété par les 12 points de Darius Garland. À eux deux, les mobylettes de l’Ohio avaient ainsi cumulé plus de 37% des points de leur équipe, confirmant les difficultés des Knicks sur le poste de meneur.

« La difficulté à laquelle nous nous confrontons est le meneur rapide capable de tirer, ces petits meneurs qui peuvent se déplacer et tirer de n’importe où sur le terrain, » concédait le coach new-yorkais au New York Post hier après l’entraînement. « Ces gars nous filent des maux de tête et j’espère que nous allons pouvoir trouver un moyen de dépasser cela face à Collin [Sexton] et [Darius] Garland. »

Dennis Smith Jr. toujours en difficulté

Jusqu’ici, les trois victoires de New York se sont conclues face à des équipes dirigées par des meneurs plutôt grands (Chicago avec Tomas Satoransky le 28 octobre et Dallas à deux reprises avec Luka Doncic). Si Frank Ntilikina reste sans conteste l’élément fort de New York en défense depuis le début de saison, le joueur français a besoin de relais, d’autant plus face à ces joueurs plus petits et plus mobiles qu’il a du mal à suivre.

Relativement bon lors du dernier succès contre Dallas, Dennis Smith Jr. fut en revanche des plus transparents lors de la dernière défaite face aux Bulls, cette fois portés par Coby White (27 pts à 7/11 de loin), et contre les Hornets, lancés par Devonte’ Graham (29 pts à 9/16 à 3-pts).

Malheureusement pour les Knicks, l’ancien Maverick est encore loin d’être au niveau.

« J’ai l’impression que cela va être fait de hauts et de bas pour Dennis en ce moment, » a expliqué David Fizdale. « Le match face à Dallas était un match d’adrénaline mais Dennis essaye toujours de trouver son rythme, de trouver ses jambes donc il ne va pas exploser et s’épanouir de suite. » 

Un constat qui annonce une nouvelle soirée difficile pour les Knicks face aux jeunes meneurs de Cleveland… La bonne nouvelle, c’est que les Cavaliers sont en back-to-back, et forcément un peu plus fatigués.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *