NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
WAS1:00
PHI
DEN2:00
MIA
ATL2:00
POR
NYK4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.02WAS1.74Pariez
  • MIA1.21ATL4.1Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Nets s’attendent à commencer difficilement la saison suite au voyage en Chine

L’aller-retour chinois va peser dans les jambes des Nets. L’historique récent le prouve : les équipes qui voyagent vers la Chine en présaison souffrent en début d’exercice.

On le sait, le cas de Joe Harris, qui a donc fait deux passages par la Chine en quelques semaines, avec Team USA puis les Nets, sera très surveillé par la franchise. Mais le souci des longues heures d’avion entre la Chine et les États-Unis, après les deux rencontres Brooklyn – Los Angeles, concernera bien évidemment toute l’équipe.

« C’est le plus important », relate le shooteur de Brooklyn. « On ne peut pas y faire grand-chose. Peu importe les conditions, ça reste quinze heures de vol et douze heures de décalage horaire. On peut bien dormir autant que possible, bien s’hydrater, s’adapter le mieux possible, on a toujours besoin de plusieurs jours pour s’acclimater. »

Il ne faudra pas s’étonner si les Nets connaissent un début de saison un peu compliqué – les Lakers aussi donc. Les jambes seront lourdes, en plus du manque d’automatismes évident vu les changements effectués cet été. De plus, les Nets repartiront rapidement, le 8 novembre, pour un road-trip de cinq matches, dont quatre à l’Ouest.

« Quand on est revenu avec Team USA, ils ont expliqué qu’il faut autour d’une semaine pour récupérer », continue Joe Harris. « On a donc du 13 au 23 octobre, avec encore un match de présaison. La priorité, c’est d’être prêt pour le début de saison régulière. On du temps, des jours de repos devant nous. »

Sauf que même avec ces dix jours, les conséquences devraient se faire ressentir. Les Warriors avaient pesté contre la fatigue accumulée en Chine l’année dernière à la même époque. Sur les quatre dernières années, les huit équipes qui ont disputé une partie de leur présaison en Chine affichent 51% de victoire sur les dix premiers matches de la saison. Ensuite, ça remonte à 58%.

« On doit clairement en être conscient », annonce le GM, Sean Marks. « J’ai eu la chance de faire partie de plusieurs équipes qui ont connu ce genre de voyages. Et oui : les débuts sont compliqués, clairement. Après, au fond, il faut savoir quoi retirer de ces voyages. On diffuse notre marque, le basket NBA. C’est aussi une incroyablement opportunité pour créer du lien. C’est aussi important qu’une victoire en octobre ou novembre. »

Sans doute et c’est sûrement la seule chose à ressortir de cette tournée chinoise puisque pour ce qui est du développement de la marque NBA, elle a été très abîmée par la récente polémique.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brooklyn Nets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés