NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
TOR
NOR2:00
LAC
LAL4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Dennis Rodman estime qu’Isiah Thomas a « quasiment sauvé » sa carrière

L’ancien des Bulls et des Pistons rend hommage à son coéquipier, alors que ce dernier regrette de ne pas avoir aidé Dennis Rodman dans ses heures sombres.

Visiblement très ému quand il a évoqué ses souvenirs de Dennis Rodman pour le documentaire sur l’ancienne star des Pistons et des Bulls, « For Better or Worse », Isiah Thomas est revenu ensuite sur certains regrets concernant son ancien coéquipier.

Le meneur a connu le premier Dennis Rodman, encore loin du personnage fantasque de la deuxième moitié des années 1990. Il a donc été touché de le voir sombrer ensuite.

« On a tous connu Dennis, qui ne buvait jamais, ne prenait pas de drogue », se souvient le double champion NBA. « Il était une âme douce et innocente. Au fil des années, on l’a vu traverser ses batailles avec l’alcool et autres. On voulait l’aider mais on ne le pouvait pas car on n’était plus avec lui. Je sais qu’il n’était pas dans des situations où un amour fort, qu’il recherchait, lui était donné. Il criait pour demander de l’aide et personne n’était là pour lui. »

Il y a quelques jours, pour Hoopshype, Dennis Rodman n’hésitait pourtant pas à rendre un bel hommage à Isiah Thomas.

« Il était un grand frère pour moi, un mentor, plus que quiconque. Il aurait laissé sa maison et sa famille en plein milieu de la nuit pour venir m’aider. Il savait que je n’étais pas le plus intelligent pour gérer une vie de joueur NBA. Il a pris sur son temps, comme Chuck Daly, pour m’aider à entrer dans ce monde. Il a toujours été de mon côté. »

Notamment lors de l’énorme polémique concernant Larry Bird en 1987. Rappel des faits : alors rookie, Dennis Rodman avait déclaré dans le vestiaire, après un match contre Boston en playoffs, que l’ailier des Celtics était surcoté et avait simplement été élu MVP à trois reprises car il était blanc.

Interrogé dans la foulée, Isiah Thomas avait soutenu son coéquipier, ajoutant que Larry Bird était un « très bon joueur » mais que s’il avait été noir, « il serait un joueur comme les autres ». Les déclarations avaient rapidement enflammé la NBA, et le meneur avait donc été au centre d’une polémique nationale, présentant ses excuses en expliquant qu’il plaisantait, et tenant même une conférence de presse pour tenter d’éteindre l’incendie.

« Il a pris le retour de flammes pour moi, ce que je ne savais pas à l’époque » explique Dennis Rodman. « Il a quasiment sauvé ma carrière à cet instant. Il m’aimait beaucoup je pense, il savait par quoi j’étais passé. Il me voyait comme un membre de sa famille. Je respecte ça. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés