Présaison
NBA
Présaison
NBA
ORL98
MIA107
CHI111
ATL93
MIL118
MIN96
DEN110
POR104
LAC35
DAL55
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Après les soucis administratifs, Goga Bitadze se fait à la vie avec les Pacers

Le Géorgien, drafté à la 18e place, avait dû faire une croix sur la « Summer League » à cause de soucis de visa. Désormais, il apprend à connaître ses coéquipiers à Indiana.

La scène avait fait le tour du monde. Le jour du « media day » précédant la Draft, Zion Williamson était assailli par une meute de journalistes quand, à quelques mètres de là, un autre futur drafté attendait le moindre micro. Le joueur en question, soutenu à l’époque par Draymond Green et Dwyane Wade, c’est Goga Bitadze, le rookie des Pacers retenu à la 18e place.

Ce « media day » n’a pas été l’événement le plus marquant de son arrivée dans la grande ligue. Car quelques semaines plus tard, le natif de la Géorgie a dû faire face à des complications administratives cette fois. Revenu dans son pays natal, il a dû patienter avant de pouvoir retourner aux États-Unis.

« C’était très ennuyeux car je devais littéralement être prêt (à partir) chaque jour », se souvient-il ainsi pour l’Indianapolis Star. « Ils pouvaient m’appeler pour un interrogatoire. Je pouvais leur dire : ‘Je veux jouer pour les Pacers et participer à la Summer League’. Mais à cause des papiers, je ne pouvais pas ».

« Ça donnait l’impression que je n’avais pas envie de jouer »

La situation a fini par se débloquer. Mais Goga Bitadze a pu débarquer dans l’Indiana quelques jours seulement avant la fin de la « Summer League ». Trop tard pour y jouer donc. « Ça donnait l’impression que je n’avais pas envie de jouer », déplore le rookie.

Son coach, Nate McMillan, assure pourtant que les Pacers ont fait tout leur possible « pour accélérer la procédure de visa. Dès que nous l’avons drafté, nous en avons parlé le soir-même. J’aurais adoré le voir jouer à Las Vegas. Ça n’a pas marché mais c’était positif de le voir en piste durant les mois d’août et de septembre ».

Le pivot de 2m11 a ainsi rencontré la plupart de ses coéquipiers. Hormis ses partenaires de raquette, Domantas Sabonis et Myles Turner, occupés par la Coupe du monde. « Ce sont vraiment des bons gars », explique-t-il de sa nouvelle équipe. « Il y a déjà une super ambiance dans le vestiaire, une bonne alchimie. C’est vraiment positif de connaître mes coéquipiers, ce qu’ils font, comment ils jouent ensemble ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiana Pacers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés