Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.26NEW3.9Pariez
  • IND1.2POR4.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Derrick Rose a pensé à la retraite en janvier 2017

L’ancien MVP avait quitté New York pendant quelques jours afin de faire le point avec sa famille. Il n’était alors pas très loin de raccrocher les sneakers.

Il était parti sans prévenir. En plein milieu de la saison 2016-2017, Derrick Rose était rentré à Chicago, sans avertir les Knicks. Même son agent le regrettera, après l’annonce d’une amende de 200 000 dollars pour le meneur.

Le MVP 2011, qui n’est pas tendre avec Phil Jackson, avait besoin de ce break puisqu’il était décidé à prendre sa retraite. Il avait alors tout juste 28 ans. « J’ai en fait adoré mon expérience à New York », assure le nouveau meneur des Pistons dans son autobiographie. « Mais avec la fin de l’aventure à Chicago, j’ai senti que j’avais besoin d’une coupure. Voilà pourquoi j’ai quitté New York en janvier 2017. J’avais besoin de revenir à la maison. Je suis rentré chez moi et tout le monde était présent pour en parler. C’est une des premières fois que toute la famille était là et qu’on a discuté sérieusement. J’avais décidé d’arrêter. »

« Ma famille m’a convaincu de revenir »

Pourquoi ? « Je voyais la même chose qu’avec Chicago : la saison n’allait pas se dérouler comme on l’imaginait. Je ne savais pas si j’avais encore envie de jouer au basket. Surtout quand on commence à ressentir ça comme un business. Bien sûr, on sait tous que c’est un business. Mais c’est aussi un sport. J’ai commencé à voir ça comme un travail et je n’étais plus heureux. Je ne m’amusais plus, la passion n’était plus la même, donc je voulais partir. Sans oublier le procès (ndlr : Derrick Rose fut accusé de viol, avant d’être finalement acquitté) qui a probablement joué un peu dans ma décision. »

C’est finalement sa famille qui va le pousser à reprendre le chemin des parquets. « Beaucoup de choses me sont tombées dessus. Je n’avais pas à partir, mais j’étais le seul à vivre et traverser ça. Ma famille m’a convaincu de revenir. Ce fut une longue conversation, pleine de cris, de pleurs. C’était intense, mais c’était bon de savoir qu’ils étaient derrière moi. Les émotions étaient partagées : un groupe voulait que je fasse ce que je souhaitais faire et l’autre disait que je devrais affronter tout ça et jouer ces matches. »

Derrick Rose Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 CHI 81 37 47.5 22.2 78.8 1.2 2.7 3.9 6.3 1.5 0.8 2.5 0.2 16.8
2009-10 CHI 78 37 48.9 26.7 76.6 0.8 2.9 3.8 6.0 1.2 0.7 2.8 0.4 20.8
2010-11 CHI 81 37 44.5 33.2 85.8 1.0 3.1 4.1 7.7 1.7 1.1 3.4 0.6 25.0
2011-12 CHI 39 35 43.5 31.2 81.2 0.7 2.7 3.4 7.9 1.3 0.9 3.1 0.7 21.9
2013-14 CHI 10 31 35.4 34.0 84.4 0.9 2.3 3.2 4.3 1.5 0.5 3.4 0.1 15.9
2014-15 CHI 51 30 40.5 28.0 81.3 0.7 2.5 3.2 4.9 1.2 0.7 3.2 0.3 17.7
2015-16 CHI 66 32 42.7 29.3 79.3 0.7 2.7 3.4 4.7 1.3 0.7 2.7 0.2 16.4
2016-17 NYK 64 33 47.1 21.7 87.4 1.0 2.8 3.8 4.4 1.3 0.7 2.3 0.3 18.0
2017-18 * All Teams 25 17 43.5 23.3 87.0 0.5 0.9 1.4 1.5 0.6 0.3 1.4 0.2 8.4
2017-18 * CLE 16 19 43.9 25.0 85.4 0.6 1.2 1.8 1.6 0.9 0.2 1.8 0.3 9.8
2017-18 * MIN 9 12 42.6 16.7 100.0 0.3 0.3 0.7 1.2 0.2 0.4 0.8 0.0 5.8
2018-19 MIN 51 27 48.2 37.0 85.6 0.7 2.1 2.8 4.3 1.1 0.6 1.6 0.2 18.0
2019-20 DET 47 26 48.6 29.8 86.2 0.5 1.9 2.4 5.7 1.0 0.8 2.5 0.3 18.0
Total   593 33 45.6 30.4 82.6 0.8 2.6 3.4 5.6 1.3 0.8 2.6 0.3 18.8
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New York Knicks en 1 clic

Detroit Pistons en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés