Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA1.75MEM2.09Pariez
  • ORL1.9PHI1.91Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Après 78 victoires consécutives, Team USA tombe face à l’Australie

Portés par les 30 points d’un intenable Patty Mills, les Boomers font tomber Team USA (98-94) à Melbourne devant 53 000 fans ! La première défaite de l’équipe US, version NBA, depuis 2006…

Après la victoire d’il y a deux jours, Gregg Popovich change encore de cinq majeur, avec le revenant Marcus Smart aux côtés de Donovan Mitchell à l’arrière, Khris Middleton et Harrison Barnes sur les ailes, Myles Turner occupant lui le poste de pivot. Et si ça démarre plutôt bien pour les Américains, les Australiens ne lâchent rien et, comme lors du premier match, on assiste à une première mi-temps serrée, Team USA n’arrivant pas à faire l’écart.

Team USA n’arrive pas à maintenir l’écart

Les Australiens insistent ainsi sous le cercle, faisant davantage de main à main que lors du premier match, ce qui perturbe la défense américaine, les joueurs de Coach Pop ayant du mal à garder leurs adversaires loin du cercle.

Les layups australiens s’enchaînent et les locaux prennent cinq points d’avance (42-37) mais Kemba Walker et Jayson Tatum ramènent leur équipe.

Un dernier panier de Derrick White permet même à Team USA de virer en tête (49-48) à la pause. Comme lors du match précédent, le retour des vestiaires fait mal à l’Australie. L’intensité défensive américaine est montée d’un cran, Myles Turner est présent au contre et Kemba Walker trouve finalement quelques espaces.

Les Américains prennent ainsi dix points d’avance (68-58) sur un dunk de Jayson Tatum, au milieu du troisième quart-temps et Andrej Lemanis appelle un temps-mort. On pense que Team USA a fait le plus dur mais Joe Ingles et Andrew Bogut insistent dans la peinture… avant que le « show Patty Mills » ne débute pour de bon !

Le « show Patty Mills »

Le feu follet des Spurs commence à enchaîner les paniers et l’Australie se met à le chercher systématiquement. L’écart a disparu et Team USA commence à s’affoler. Pour ne rien arranger, Derrick White trébuche seul et se heurte le visage contre le parquet, alors que Patty Mills est de plus en plus bouillant. Délaissant la ligne à 3-points, il piège Team USA en se rapprochant du cercle, et voilà les Boomers à +6 (97-91) à un peu plus d’une minute de la fin !

Donovan Mitchell marque à 3-points et une grosse défense US offre même à l’arrière du Jazz le tir de l’égalisation. Mais son tir de loin est raté, comme celui de Joe Ingles dans la foulée, et Team USA doit agiter le drapeau blanc.

C’est la première défaite de l’équipe américaine depuis 2006, lorsque la Grèce de Theo Papaloukas avait éliminé la troupe de LeBron James, Carmelo Anthony et Dwyane Wade en demi-finale de la Coupe du monde. Depuis, Team USA (version NBA) restait donc sur 78 victoires consécutives ! Une série à laquelle Patty Mills vient de mettre fin…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés