Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Bol Bol : « Je suis capable de faire beaucoup de choses que les gens de ma taille ne peuvent pas faire »

Fragile, le fils de Manute a effrayé les scouts au moment de la Draft. Mais l’ancien pivot de l’Oregon assure qu’il est totalement rétabli et que son profil est très rare en NBA.

À la question « Quel sera le ‘steal’ de la Draft 2019 ?« , les rookies 2019 ont répondu Bol Bol, à égalité avec Kevin Porter Jr. Longtemps annoncé dans le Top 15 de la Draft, le fils de Manute a vu sa cote s’écrouler en raison de ses problèmes physiques, et il a finalement échoué à Denver en 44e position, au milieu du second tour. Absent de la Summer League pour se soigner, il assure pourtant qu’il sera prêt pour la rentrée.

« Tout est parfait. Tout est complètement guéri » assure-t-il à l’AFP. « Je m’entraîne le matin, et j’y retourne le soir. Je n’arrive toujours pas à croire que je suis en NBA. Je suis très motivé. Ça passe vite et je suis impatient que ça commence. Je serai prêt quand la saison débutera. »

À 19 ans, Bol Bol a longtemps intrigué les scouts avec ses 2m18, son envergure de 2m37 mais aussi ses qualités balle en main. Le fils du regretté Manute sait faire beaucoup de choses sur un terrain, et il est conscient que c’est son point fort. « Je suis juste capable de faire beaucoup de choses que les gens de ma taille ne peuvent pas faire. Je peux très bien dribbler, je peux bien shooter de n’importe où et mes passes sont très bonnes. »

Le chouchou du Shaq

On pourrait prendre ça pour de l’arrogance mais Shaquille O’Neal fait partie de ceux qui pensent que Bol Bol est l’un des meilleurs prospects de sa génération, au point de le préférer à Zion Williamson comme « franchise player ». « Je vois le potentiel possible de ce gamin » a expliqué le Shaq à Complex. « Il a tout. Il est grand, il peut shooter, il peut dribbler, il peut passer. Personne ne le sait car il a été tout le temps blessé. »

Côté Denver, on est conscient que Bol Bol possède effectivement un gros potentiel, et comme ce fut le cas pour Nikola Jokic, lui aussi choisi au second tour, on espère en tirer le meilleur. « Ses mensurations, sa capacité à protéger le cercle et à écarter le jeu forment une combinaison rare » rappelle Tim Connelly, le président des Nuggets. « On pense que ses qualités, son CV et sa personnalité colleront bien à notre vestiaire. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés