Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Frank Vogel voulait des profils bien précis pour entourer LeBron James et Anthony Davis

Le nouveau « head coach » des Lakers s’est exprimé en marge de la rencontre de Summer League entre Los Angeles et les Knicks.

Comme bon nombre de coaches, Frank Vogel est à Las Vegas pour suivre l’équipe de Summer League de ses Lakers. L’ex-technicien des Pacers en a profité pour livrer quelques impressions sur ses premiers pas en tant qu’entraîneur de la franchise californienne, à commencer par ses premiers échanges avec LeBron James et Anthony Davis.

« J’ai très vite reçu le soutien du meilleur joueur de mon équipe en LeBron James lorsque j’ai été embauché. Et une fois qu’Antony est arrivé, ça a été la même chose. On est sur la même longueur d’ondes sur la façon dont on va jouer et ce qu’on va devoir faire pour y arriver. Il y a un respect mutuel et j’ai hâte que ça commence ».

Rien de figé pour le cinq majeur

Frank Vogel est aussi revenu sur la rumeur qui faisait de LeBron James le futur meneur de jeu de l’équipe, assurant qu’il était encore bien trop tôt pour en parler ou même désigner un cinq majeur.

« Aucune décision n’a encore été prise concernant notre cinq majeur, ou d’un plan en cours pour faire débuter LeBron James au poste de meneur », a-t-il souligné. « On a discuté de beaucoup de combinaisons possibles mais c’est encore bien trop tôt pour parler de tout ça. C’est clair qu’il sera l’un des joueurs qui portera le plus le ballon dans notre système, comme il a l’a été toute sa carrière, mais on ne va clairement pas lui demander de faire autre chose que ce qu’il a pu faire par le passé. J’essaie de mettre tous mes joueurs dans la meilleure position possible pour être bon sur le terrain. Tout ça prendra forme au moment convenu. »

Il a également glissé qu’il avait l’habitude de traiter ses joueurs majeurs comme des « partenaires, des associés privilégiés », mais que LeBron James faisait plus office « d’actionnaire majoritaire, par rapport au joueur qu’il est, sa carrière, son expérience, son esprit » et qu’il prendrait toujours son point de vue en compte.

Du shoot à 3-points et de la défense

Concernant Anthony Davis, Frank Vogel s’est dit excité « de simplement savoir qu’il va dominer des deux côtés du terrain ». Le duo qu’il va former avec LeBron James lui a ainsi rappelé ses plus belles années avec Indiana, lorsque les Pacers menaient la vie dure au « Big Three » du Heat de Miami dont le King faisait partie, osant un parallèle avec Paul George et… Roy Hibbert, à l’époque où ce dernier était au sommet de sa carrière.

« Lorsque j’ai eu le plus de réussite en tant que coach, c’est quand Paul George et Roy Hibbert faisaient ça. Ça rend le reste du jeu plus facile. Il y a effectivement plusieurs joueurs dans notre effectif qui peuvent l’incarner. Quand on regarde LeBron bien sûr, Anthony Davis, mais aussi Avery Bradley qui vient d’être ajouté, Danny Green, Kentavious Caldwell-Pope, Rajon Rondo. On a beaucoup de « two-way players », mais AD donnera le ton sur ce point, c’est clair. »

Le « head coach » des Lakers a enfin livré les deux premiers critères de sélection pour composer son effectif et entourer ses deux superstars : de la qualité sur le tir extérieur et de la défense.

« Bien sûr, la qualité de shoot était un élément majeur. Il fallait pouvoir mettre des shooteurs qui sont connus pour être adroits à 3-points. On aura des gars qui pourront incarner cette menace à chaque endroit du terrain. Même un gars comme DeMarcus Cousins qui joue pivot pourra nous apporter dans ce secteur et nous donner une équipe avec cinq shooteurs. C’est ce qui a eu le plus de succès dans la NBA moderne, de jouer avec beaucoup de « spacing ». Quand tu offres ça à des joueurs d’élite en attaque comme AD et LeBron, tu peux avoir beaucoup de réussite. C’était l’élément de base, on voulait aussi s’assurer que tout le monde pouvait apporter sa pierre à l’édifice en défense. En ce sens, on a aussi beaucoup de « two-way players ». »

L’effectif des Lakers 2019-2020 semble bien mieux armé que l’an dernier pour entrer en playoffs. Ensuite, tout sera possible dans une conférence Ouest hyper dense. Comme Frank Vogel, tout le monde a « hâte que ça commence ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés