Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

L’agent d’Anthony Davis explique comment la situation a dégénéré aux Pelicans

S’il avoue qu’il aurait aimé avoir « mieux géré les choses », Rich Paul assure que le chaos à La Nouvelle-Orléans est de la responsabilité de Dell Demps, le GM qui a été licencié par le club.

Il faut lire le long portrait consacré à Rich Paul par Sports Illustrated pour comprendre un peu mieux le personnage.

Dans le milieu sans pitié des agents, son profil d’autodidacte qui n’a pas fait d’études de droit ou de commerce détonne et agace. Est-il uniquement là parce qu’il a eu la chance de croiser LeBron James dans un avion, en 2002, et de gagner sa confiance ? C’est ce que disent ses détracteurs, mais le fondateur de Klutch Sports partage une vision avec le King, celle de donner le maximum de pouvoir aux joueurs, et en particulier aux stars.

Donner le pouvoir aux joueurs

Pour cela, il a mis au point ce que Bill Simmons appelle la « pre-agency ». La NBA a raccourci la durée des contrats lors du lockout de 2011 ? Rich Paul et LeBron James ont encore accéléré les choses en multipliant les contrats courts, 1+1, pour mettre une pression constante sur les franchises, et s’offrir une porte de sortie avec un an d’avance.

La situation autour d’Anthony Davis marque le paroxysme de cette stratégie. Alors qu’il ne sera free agent qu’à l’été 2020, l’intérieur a demandé son transfert aux Pelicans un an et demi avant la fin de son contrat.

Dell Demps a tenté de raisonner Anthony Davis dans son dos

Rich Paul confirme ainsi qu’il a informé Dell Demps, le GM de la franchise, des intentions de son client le 25 janvier dernier. Deux semaines avant la « trade deadline », l’idée était évidemment de forcer la main des Pelicans vers un transfert rapide chez les Lakers. Sauf que l’agent raconte que Dell Demps lui a répondu qu’il allait en parler aux propriétaires du club, et qu’il le recontacterait. À la place, il est allé voir Anthony Davis.

Sans doute que Dell Demps a tenté d’expliquer à Anthony Davis que son agent n’agissait pas vraiment dans son intérêt, mais lorsque l’intérieur a rapporté l’épisode à Rich Paul, ce dernier a décidé de révéler l’affaire à ESPN.

« C’était nécessaire que ça sorte », assure-t-il. « Quand je dis : ‘Voici nos intentions’ et qu’on me répond : ‘Je vais en parler aux propriétaires’ et qu’à la place, on appelle Anthony Davis ? Ça s’appelle être ignoré. Interférer entre un joueur et un agent ? C’est non. N’importe quel GM sait ça. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New Orleans Pelicans en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés