Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Kawhi Leonard reste un défenseur hors pair

Alors que Giannis Antetokounmpo semblait être impossible à contenir en un-contre-un, les Raptors parviennent à le freiner depuis le début de la série. Une manière de rappeler que Kawhi Leonard reste un des plus grands défenseurs de l’histoire.

Depuis le début de la finale de conférence, le constat est sans appel : Kawhi Leonard a pris le dessus sur Giannis Antetokounmpo. En attaque, mais aussi en défense même si Toronto éteint le « Greek Freak » de manière collective.

Dans le Game 5, le Grec n’a inscrit que 10 points en 37 possessions face à l’ailier des Raptors et depuis le début de la série, il affiche seulement 36% de réussite face au MVP des Finals 2014. Attention, il ne s’agit pas vraiment de situation de un-contre-un mais c’est bien Kawhi Leonard qui est au début des actions, et c’est lui qui oriente Giannis Antetokounmpo vers un ou deux coéquipiers.

C’est une performance remarquable puisque face à Boston, le « Greek Freak » shootait à 53% de réussite et face aux Raptors, il est encore à 45%. Personne ne semble pouvoir le gêner individuellement mais Kawhi Leonard y parvient avec l’aide de ses coéquipiers. Même si le collectif des Raptors et l’intelligence des rotations l’aident considérablement, il s’impose comme sa Kryptonite.

Surtout depuis le Game 3, Nick Nurse ayant alors décidé de l’utiliser en premier défenseur sur le Grec.

Au-delà de ses chiffres offensifs quasi historiques et incroyables depuis le début des playoffs, l’ancien Spur est peut-être encore plus fort en défense.

« Aussi impressionnant soit-il en attaque, et il l’est, je suis davantage soufflé par sa défense, ses contres, ses rebonds », explique Nick Nurse en conférence de presse. « Ce que je préfère, c’est quand, une ou deux fois dans un match, il réussit une action défensive puis ensuite termine en attaque. Ce sont des énormes actions pour la dynamique d’une rencontre et cela m’impressionne. »

Une façon de rappeler que Kawhi Leonard, qui vient d’élu dans la seconde équipe défensive de la saison et fut deux fois défenseur de l’année en 2015 et 2016, s’installe comme un des plus grands défenseurs de l’histoire de la NBA.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés