NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
NYK1:00
PHI
GSW1:00
CLE
NOR1:30
TOR
ATL1:30
MIL
WAS2:00
MEM
DEN2:00
MIA
BOS2:00
DAL
PHO2:30
LAL0
LAC0
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA1.82NEW2Pariez
  • PHI1.1GOL6.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Nets et sans bavure !

Premier match des playoffs et première grosse surprise avec la victoire méritée des Nets à Philadelphie (111-102). Maladroits à 3-points (3 sur 25), les Sixers n’ont apporté aucun soutien à un Jimmy Butler exemplaire.

Joel Embiid est bien là pour cette première rencontre de la série et il prend les choses en main dès les séquences initiales. Agressif sur Jarrett Allen dans la peinture, le Camerounais inscrit 7 points rapides pour donner un premier avantage aux siens (10-5). Mais le pivot adverse se ressaisit et met une bâche énorme à Tobias Harris, qui monte au dunk en contre-attaque sur une interception de Ben Simmons.

D’Angelo Russell est maladroit, mais distille de superbes caviars et les Nets font un excellent travail pour stopper les attaques locales en restant sur les shooteurs, ce qui leur permet de passer devant sur une banderille de Joe Harris (12-11). Les hommes de Kenny Atkinson ne sont pas venus à Philly pour faire du tourisme, et ils mettent beaucoup d’intensité en défense. Résultat : le jeu est haché avec beaucoup de points marqués sur des lancers-francs.

Joe Harris est inspiré de loin, et les Sixers n’exécutent pas un seul système correctement, et voilà les joueurs de Brooklyn qui creusent le plus gros écart du match après douze minutes de jeu (31-22).

Caris LeVert sur un nuage

Pas au mieux physiquement, Embiid démarre ce second quart par un geste d’humeur sur Dudley, et il prend une faute technique. Les visiteurs sont concentrés et punissent une nouvelle fois les locaux, bien trop dépendants de leur pivot en défense (37-23). Les Nets sont sur un 20-1 à cheval sur les deux quart-temps, et Caris LeVert fait ce qu’il veut dans la défense adverse (16 points à la pause). Boban Marjanovic retrouve le terrain, bouscule Ed Davis sous le cercle, et Butler se réveille enfin et provoque des fautes poste bas. Après deux lancers convertis par l’ancien Bull, la franchise de Pennsylvanie réduit l’écart à trois possessions au tableau d’affichage (48-39).

En face, Kenny Atkinson ne prend pas de temps-mort, et il laisse ses hommes réagir. Sous les panneaux, Jared Dudley fait un boulot énorme sur le géant serbe, et Embiid rejoint… les vestiaires à trois minutes de la pause. Spencer Dinwiddie prend ses responsabilités en attaque, et même si Butler plante un 3-points au buzzer (23 points en première mi temps), ce sont bien les Nets qui font la course en tête à la pause (62-54).

Russell, taille patron

Joel Embiid retrouve le terrain pour cette entame de seconde période, et il aide les siens à se remettre sur de bons rails. Shoot à mi-distance, passe à Redick qui inscrit enfin un 3-points, et panier plus la faute sur une pénétration, et voilà les locaux à deux points de leurs adversaires (65-63). Le Wells Fargo Center se réveille (enfin) !

Mais les Nets gardent leur calme et D’Angelo Russell fait oublier sa première mi-temps très moyenne. Son duo avec Ed Davis combine bien pour répondre à un grand Butler (73-70). Le duel à distance entre Russell et Butler anime ce 3e quart-temps, et petit à petit, les Nets reprennent les devants. DeMarre Carroll musèle parfaitement Tobias Harris et Jared Dudley se sacrifie sur Joel Embiid, visiblement toujours perturbé par son genou. Après trois quart-temps, les Nets ont repris le large (93-82).

Les Nets tout en maîtrise

À douze minutes de la fin, on attend une réaction d’orgueil de Philly mais Embiid force trop, et Simmons a complètement perdu la main sur le jeu de son équipe. Tout cela convient parfaitement aux visiteurs, qui continuent à jouer à leur main, sans fioritures (104-88). Brett Brown cherche la bonne formule, mais ses joueurs n’y sont pas. Le « body language » ne trompe pas.

À l’entrée du money time, les Nets sont en pleine confiance, alors que Spencer Dinwiddie et Joe Harris viennent punir les Sixers près du cercle. Sous les panneaux, Jared Dudley et Ed Davis moissonnent au rebond et sont actifs sur les lignes de passes. Le public commence à quitter la salle à trois minutes de la fin, et les Nets créent la surprise en s’imposant 111-102 à Philly. Ils récupèrent déjà l’avantage du terrain, et les Sixers doivent réagir dès le Game 2.

76ers / 102 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
T. Harris 41 2/7 0/2 0/0 0 7 7 6 2 1 0 0 4 13
J. Embiid 24 5/15 0/5 12/18 4 11 15 4 1 0 3 5 22 27
B. Simmons 32 4/9 0/0 1/5 4 3 7 3 4 1 3 3 9 11
J. Butler 39 11/22 1/3 13/15 6 3 9 0 3 2 2 2 36 34
J. Redick 23 2/7 1/4 0/0 0 1 1 0 6 0 3 0 5 -2
J. Bolden 5 1/2 0/1 0/0 1 0 1 0 0 0 0 0 2 2
M. Scott 32 1/8 1/8 0/0 0 5 5 0 4 1 1 0 3 1
J. Simmons 11 2/5 0/2 0/0 1 1 2 0 1 0 0 0 4 3
B. Marjanovic 15 5/7 0/0 3/4 0 3 3 4 2 1 1 1 13 18
T.J. McConnell 16 2/4 0/0 0/0 0 0 0 3 1 0 0 0 4 5
Z. Smith 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Total 35/86 3/25 29/42 16 34 50 20 24 6 13 11 102
Nets / 111 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Harris 30 5/7 3/4 0/0 0 3 3 0 2 0 2 0 13 12
D. Carroll 34 3/10 1/5 4/4 2 4 6 0 1 3 1 0 11 12
R. Kurucs 13 0/0 0/0 0/0 0 3 3 0 2 1 1 0 0 3
J. Allen 10 1/4 0/0 0/0 3 2 5 1 4 0 1 1 2 5
D. Russell 29 10/25 2/6 4/5 0 3 3 4 2 1 4 0 26 14
E. Davis 25 5/7 0/0 2/2 3 13 16 2 4 0 0 0 12 28
J. Dudley 28 0/2 0/2 4/4 0 0 0 4 4 1 0 0 4 7
S. Dinwiddie 32 6/14 2/5 4/5 1 2 3 1 2 0 1 0 18 12
T. Graham 17 0/1 0/1 2/2 1 1 2 1 4 2 1 0 2 5
C. LeVert 23 8/18 3/3 4/4 0 4 4 2 2 1 0 1 23 21
Total 38/88 11/26 24/26 10 35 45 15 27 9 11 2 111

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés