Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.65OKL2.25Pariez
  • PHI1.17CLE5.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Josh Jackson veut finir proprement sa saison

Avec ses 35 points face aux Pelicans, l’ailier des Suns est passé tout près de son record en carrière. Une éclaircie au cœur d’une saison très mouvementée.

Les Suns viennent de réussir un petit « exploit » : battre les Pelicans en leur collant 133 points, après prolongation certes, mais sans leur artificier en chef, Devin Booker. Privés de leur meilleur scoreur jusqu’à la fin de saison, les Suns devaient également composer sans Tyler Johnson, Kelly Oubre Jr, Deandre Ayton ou encore TJ Warren. Une occasion en or pour un homme qui ne demande qu’à briller : Josh Jackson.

Titularisé pour la 27e fois de la saison, l’ailier a réalisé sa meilleure performance de l’année. Avec 35 points (15/29 aux tirs !), dont 8 en prolongation, 9 rebonds et 5 passes, il a terminé à un petit point de son record en carrière. « Une grosse performance des deux côtés du terrain », qualifiait son coéquipier rookie Mikal Bridges. « C’était un grand match pour lui, que ce soit au « scoring », en particulier en prolongation, en défense pour mener le jeu en transition. »

« Il nous a fait gagner le match en attaque », poursuit son coach Igor Kokoskov, en référence à un record en carrière que son joueur a frôlé. Avec son 5/8 de loin, il n’avait jamais été autant en réussite. Une performance de choix pour l’ailier dont l’adresse extérieure reste l’un de ses problèmes. L’an passé, il ne tournait qu’à 26% de réussite à 3-points, contre un plus correct 33% aujourd’hui. Depuis le « All-Star Break », il affiche même 41% de réussite dans l’exercice.

« J’ai toujours entendu dire de certains des meilleurs shooteurs qu’il fallait continuer à shooter comme s’ils allaient tous rentrer. Il ne faut pas s’en faire avec un raté parce que ça va affecter le tir suivant. Je travaille beaucoup sur mon tir. J’essaie de garder le même geste à chaque fois, que ça rentre ou non, et garder confiance. »

Beaucoup de nervosité

Sa belle sortie d’un soir fait office d’éclaircie au cœur d’une saison en demi-teinte, marquée par une légère régression sur le plan statistique. Plus tôt dans l’année, alors qu’il voyait son temps de jeu chuter, le n°4 de la Draft 2017 avouait encore avoir l’impression de jouer parfois trop vite. Un problème récurrent depuis son arrivée dans la ligue.

Cette dimension lui joue ainsi encore des tours au point d’avoir du mal à être régulier. En témoigne son mois de février, le plus accompli, avec 17 points de moyenne avec 47% aux tirs, suivi par un mois de mars à 11 points et 37% de réussite…

Outre l’épisode du lapin posé à ses fans, la saison de Josh Jackson est également marquée par sa propension à s’agacer avec les arbitres. Face aux Pelicans, Jamal Crawford a d’ailleurs dû l’écarter des officiels. Avec 14 fautes techniques, il est le Sun le plus sanctionné cette saison.

Sa saison en demi-teinte intervient alors que Kelly Oubre Jr., arrivé en cours de route de Washington, s’est affirmé comme un solide titulaire. Josh Jackson, dont les Suns ont exercé l’option pour sa troisième année de contrat, a donc tout intérêt à briller jusqu’à la fin de la saison, à l’approche d’une intersaison qui s’annonce encore mouvementée chez les Suns.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phoenix Suns en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés