Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

March Madness : Duke, Kentucky et Michigan State passent, North Carolina trépasse

Alors que Duke a encore eu très chaud, North Carolina a cédé face au 17/37 de loin d’Auburn. Ça passe également pour Michigan State, dominateur face à LSU alors que Kentucky a dû cravacher pour rejoindre une nouvelle fois l’Elite Eight, étant sauvé par un tir de loin de Tyler Herro.

Duke survit encore

Les « Dieux du basket » chers à LeBron James apprécient apparemment beaucoup Duke. Car après avoir survécu par miracle face à UCF au tour précédent, les Blue Devils se sont encore fait très, très peur (75-73) face à Virginia Tech.

Pourtant, la troupe de Mike Krzyzewski avait fini par prendre l’ascendant en deuxième mi-temps, grâce à l’adresse de loin retrouvée de Tre Jones (22 points à 5/7 de loin, 8 passes), bien servi par RJ Barrett (18 points, 11 passes), et la puissance de Zion Williamson (23 points, 6 rebonds, 3 contres). Lorsque Justin Robinson pense ainsi avoir pris de vitesse le monstre, il se fait quand même attraper et contrer par le phénomène de Duke, incroyable de vitesse et de tonicité.

Mais les Hokies n’abdiquent pas et derrière Ahmed Hill (15 points) et Kerry Blackshear Jr. (18 points, 16 rebonds, 5 passes), Virginia Tech est de retour à deux points (75-73) !

Tre Jones rate son lancer et Ahmed Hill rate un premier 3-points. Mais les Hokies prennent le rebond offensif et s’offrent une deuxième chance de gagner le match. Le tir extérieur de Ty Outlaw ne touche que la planche mais RJ Barrett l’envoie en touche. Virginia Tech a donc une troisième chance de l’emporter ou d’égaliser. Comme il ne reste que 1.1 seconde, l’option est d’envoyer Ahmed Hill au alley-oop. Le système est parfait… sauf que le ballon reste dans les mains de l’arrière.

North Carolina tombe face à l’adresse d’Auburn

Le vestiaire de North Carolina a été touché par un virus dans la semaine, affaiblissant Cameron Johnson ou encore Nassir Little au plus mauvais moment. Et si les deux Tar Heels ont joué, ils ont eu du mal à être efficaces face à Auburn.

Les Tigers n’ont d’ailleurs pas eu peur de suivre le rythme endiablé de leurs adversaires, avec du « drive & kick » pour libérer leurs shooteurs. Et c’est bien à 3-points qu’ils ont fait la différence pour réaliser l’upset. À 17/37 de loin, Chuma Okeke (20 points, 11 rebonds), Malik Dunbar (13 points), Danjel Purifoy (12 points) et leurs camarades ont écoeuré North Carolina. Même Anfernee McLemore y allait de son tir extérieur, avec la planche. La preuve que c’était la soirée d’Auburn…

Maladroits et distancés, les Tar Heels ont vite compris qu’ils ne reviendraient pas (97-80). La mauvaise nouvelle, pour Auburn, c’est par contre que Chuma Okeke semble s’être sérieusement blessé au genou en fin de rencontre…

Les jeunes de Michigan State font la différence

Si Cassius Winston (17 points, 8 passes) a comme d’habitude géré le tempo de son équipe et que Michigan State a encore dominé au rebond (41 prises à 34), en particulier en première mi-temps, ce sont les freshmen qui ont fait la différence (80-63).

Aaron Henry (20 points, 8 rebonds, 6 passes) a ainsi fait très mal à LSU, alors que Gabe Brown profitait de son côté de boulevards à 3-points pour punir ses adversaires en sortie de banc (15 points à 4/6 de loin). Totalement dominateurs en première mi-temps, les Spartans ont quand même vu Trenton Waters (23 points) et les Tigers recoller après la pause.

Mais Cassius Winston a remis un coup d’accélérateur, pour refaire l’écart et ne plus jamais se mettre en position de douter.

Tyler Herro porte bien son nom pour Kentucky

De retour pour Kentucky mais toujours gêné par son pied, PJ Washington a tout de même été ultra précieux pour les Wildcats. C’est en effet lui qui s’est interposé pour contrer le tir de Corey Davis Jr, alors que Houston menait 58-57 dans la dernière minute. Et sur la contre-attaque, Tyler Herro (19 points) héritait du ballon de loin et plantait le shoot qui tue !

Les Cougars ont pourtant eu leur chance de faire tomber les Wildcats de John Calipari. Boostés par le retour de PJ Washington, ces derniers avaient quand même pris de l’avance, menant notamment 37-26 à la mi-temps. Mais Armoni Brooks (20 points) et ses camarades ne lâchent pas l’affaire et passent même devant en fin de match.

Avant donc que Tyler Herro ne rentre ce shoot, qui permet à Kentucky de rejoindre l’Elite Eight pour la septième fois en dix ans.

LE PROGRAMME DE L’ELITE 8

Samedi 30 mars

Texas Tech (3) – Gonzaga (1)
Purdue (3) – Virginia (1)

Dimanche 31 mars

Auburn (5) – Kentucky (2)
Michigan State (2) – Duke (1)

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés