Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.74UTA2.11Pariez
  • LOS1.86LA 1.95Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kevin Knox se rapproche du cercle

L’ailier rookie est en difficulté avec son shoot extérieur, et les Knicks ont donc décidé de le placer dans une position plus proche du cercle.

L’adresse de Kevin Knox était en berne. Avant d’affronter Sacramento, le jeune ailier venait de conclure une série de douze matchs avec seulement 30% de réussite au shoot !

Si les Knicks ne paniquaient pas pour autant, il fallait tout de même le relancer. David Fizdale a donc décidé de le faire jouer davantage poste bas, dos au panier. Ce fut plutôt une réussite puisqu’il a marqué trois fois près du cercle et terminé avec 4/6 au shoot et 11 points face aux Kings.

« La seule chose dont je me félicite, ce sont ses deux post-ups », expliquait le coach des Knicks. « C’est quelque chose qu’on va faire sur les 18 matchs qu’il reste. De plus, il va bosser ça cet été pour devenir plus à l’aise dans ces zones. Ces premières possessions étaient pleines de promesses. »

Dès le début de match, Kevin Knox a joué face à Buddy Hield côté gauche. Le rookie a marqué un tir à une main. Il a répété cette action en troisième quart-temps, cette fois-ci contre Bogdan Bogdanovic, avec le même geste et le même résultat.

« Face à des joueurs plus petits, il voulait que je les enfonce », détaille Kevin Knox. « J’ai obtenu la balle, j’ai marqué donc c’est un élément que je vais travailler à l’entraînement. »

Avec sa taille, ses qualités athlétiques et son manque de confiance avec son shoot de loin, Kevin Knox a les arguments pour être davantage efficace près du cercle. C’est aussi pour David Fizdale une solution pour lui éviter un passage sur le banc, qui aurait été logique tant ses performances étaient décevantes dernièrement.

Mais le coach des Knicks pense à long terme.

« On y a pensé, mais on veut qu’il traverse cela », se justifie David Fizdale. « C’est une leçon pour lui, il doit jouer malgré les difficultés, la douleur. Il doit se battre. Voilà pourquoi je le laisse dans le cinq majeur. Personne, dans huit ans, ne va se préoccuper de ses pourcentages au shoot lors de sa première année. Mais les leçons qu’il va apprendre là seront présentes dans huit ans. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New York Knicks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés