NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
HOU104
IND108
PHI46
TOR34
OKC
MIA2:00
DEN
LAC3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • OKL2.4MIA1.58Pariez
  • DEN2.7LA 1.48Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le duo Zach LaVine – Lauri Markkanen s’amuse enfin… et fait peur

Très bons en février, Zach LaVine et Lauri Markkanen donnent un aperçu du futur des Bulls…

Si les Bulls ont beaucoup trop de retard pour aller chercher les playoffs, le visage affiché par l’équipe ces derniers temps a tout de même de quoi rassurer les fans, après une première partie de saison marquée par une avalanche de blessures, un changement de coach et une prise de contrôle pas forcément simple par Jim Boylen, chargé de serrer la vis.

Dans un premier temps, le successeur de Fred Hoiberg a ainsi décidé de repasser par les fondamentaux, en coupant le rythme de l’équipe et en revenant à un jeu « à l’ancienne » qui partait du poste bas.

« On dirait bien qu’on prend du plaisir »

Les résultats n’ont pas suivi et le coach a décidé de retourner à un style de jeu plus rapide, basé sur la contre-attaque et les espaces. Depuis, et avec l’arrivée d’un Otto Porter Jr. qui écarte le jeu, Chicago affiche donc un visage totalement différent, et reste sur trois succès, sur le parquet d’un Magic pourtant en grande forme et face à Boston.

Evidemment, c’est le duo Zach LaVine – Lauri Markkanen qui attire les projecteurs, les deux compères ayant tous deux battu leur record de points en carrière face aux Celtics, avec 42 points pour l’arrière et 35 points pour l’intérieur.

« J’ai l’impression que nous avons un bon rythme actuellement, que l’équipe commence à prendre forme », assure ainsi Zach LaVine. « On dirait bien qu’on prend du plaisir. »

Le plaisir, c’était pourtant une notion qui avait été portée disparue dans l’Illinois, quand Jim Boylen promettait des suicides aux entraînements et un jeu lent, à l’opposé de la vision prônée par Fred Hoiberg avant lui.

Zach LaVine ne cache d’ailleurs pas qu’il est heureux du revirement de son coach, avec ce système où plusieurs joueurs peuvent prendre le rebond pour jouer la contre-attaque le plus vite possible, avec des schémas de jeu plus instinctifs.

« On va être un bon one-two punch »

Un schéma dans lequel Lauri Markkanen s’épanouit aussi, lui qui était souvent oublié ou utilisé comme un simple « catch-and-shooteur » auparavant, et qui peut désormais faire apprécier toutes ses qualités, en écartant le jeu mais également en profitant des espaces pour attaquer le cercle.

« Je pense que j’ai besoin de prendre des rebonds, et c’est ce sur quoi je me concentre, en défendant et en finissant les possessions », explique la Finlandais. « Nous sommes plutôt bons lorsque nous réalisons des stops défensifs et que nous pouvons courir dans la foulée. »

Plutôt bon, en effet, et notamment le duo Zach LaVine – Lauri Markkanen. Le premier tourne ainsi à 25.5 points, 5.1 rebonds et 5.6 passes de moyenne en février, à 54% de réussite dont 49% de loin, tandis que le second compile 26.5 points et 12.5 rebonds sur la même période. De quoi afficher un bilan équilibré de quatre victoires en huit matchs.

« C’est vraiment un sentiment sympa, parce qu’on commence à comprendre nos jeux respectifs », détaille Zach LaVine. « Même quand je suis chaud et lui aussi, on comprend qu’on peut toujours s’aider mutuellement pour continuer à obtenir des tirs, parce qu’on attire tellement d’attention. On va être un bon one-two punch. »

S’ils développent cette alchimie, Zach Lavine et Lauri Markkanen seront en effet un duo sur lequel Chicago peut construire. À Chicago, on n’avait plus vu deux coéquipiers à plus de 35 points… depuis Michael Jordan et Scottie Pippen.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés