Summer
league
Summer
league
DAL79
MIA92
NYK106
SAC105
UTH86
TOR76
CHA84
BOS89
ORL98
MEM104
OKC99
PHO100
ATL59
LAL49
CLE38
GSW54
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

« Trust The Progress » : les Nets dans le Top 8 de la conférence Est

13 novembre 2018. Caris LeVert vient de se blesser salement. Les Nets prennent un gros coup derrière la tête, et les résultats le prouvent : huit défaites de suite ! On pense alors que Brooklyn va vivre une énième saison galère malgré le très bon travail de Kenny Atkinson.

Mais à peine deux mois plus tard, voilà ces mêmes Nets qui grimpent à la 8e place de l’Est. Le bilan n’est pas encore positif (19v-21d), mais comme chaque année ou presque à l’Est, les 7e et 8e places pourraient revenir à des formations avec un bilan négatif. Pour déloger les Pistons, les coéquipiers de D’Angelo Russell ont dominé cette nuit les Grizzlies pour signer une 11e victoire en 14 matchs ! Pour l’ancien meneur des Lakers, un seul mot caractérise ce retour au premier plan.

« Défense, défense, défense » répète-t-il au New York Post. « On prend chaque match, un par un, et on se concentre sur la défense. Je dirais aussi que tout le monde a pris conscience de son rôle, et ça donne des victoires. »

Un banc hyper productif

Du côté du coach, on vante les mérites du banc. La très bonne saison de Spencer Dinwiddie ne doit pas faire oublier qu’il y a du répondant en sortie de banc, et après avoir explosé les remplaçants des Pelicans (55 points à 5), les doublures de Brooklyn ont largement dominé le banc des Grizzlies (51 points à 20).

 « C’est énorme. Les gars du banc sont productifs » apprécie Kenny Atkinson. « On peut utiliser Shabazz Napier, qui a déjà fait beaucoup de choses en NBA. On peut utiliser Kenneth [Faried]. On peut utiliser Jared [Dudley]. On a des gars qui ont été productifs en NBA. Ce ne sont pas des gars qui sont là, et pour lesquels je dois me demander s’ils peuvent apporter quelque chose. Avant, c’était comme ça. Mais ces gars sont des joueurs NBA aguerris, et on peut remplacer un joueur NBA par un bon joueur NBA. »

Résultat : cette nuit, les absences des anciens titulaires Caris LeVert, Allen Crabbe ou encore Rondae Hollis-Jefferson sont compensées par les 20 points de DeMarre Carroll, l’activité d’un Ed Davis ou donc Napier.

« Notre richesse nous aide clairement, du premier au 15e joueur » conclut Spencer Dinwiddie. « Pendant cette série, on est décimé par les blessures mais on trouve un moyen de rester soudés et de bien jouer ensemble. »

Un modèle pour de nombreuses franchises, et cette 8e place vient récompenser un projet entamé depuis deux ans. Ailleurs, on clamerait « Trust The Process », mais aux Nets, c’est plutôt « Trust The Progress ».

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *