NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BRO
MIL2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • BRO1.77MIL2.1Pariez
  • PHO1.56LA 2.5Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kyrie qui sourit

C’est une scène peu commune qui s’est déroulée hier soir sur le parquet de Washington. Les fans des Wizards ont en effet salué le match ultra-clutch de Kyrie Irving (38 points, 7 passes décisives) en répétant « MVP » lorsque ce dernier s’est présenté sur la ligne pour boucler le match en prolongation (130-125) après avoir claqué deux paniers à 3 points venus de nulle part. Une ovation qui en dit long sur la performance de l’ancien joueur des Cavs et qui marque peut-être un tournant dans son évolution aux Celtics.

Arrivé l’été 2017 en provenance de Cleveland, Kyrie Irving a toujours tenu son rang lorsqu’il a été en bonne santé. Mais c’est dans sa personnalité, sa qualité de leader et son approche du jeu que ses coéquipiers le trouvent changé. Plus épanoui, davantage apaisé même s’il met toujours tout en œuvre pour gagner. « Il sourit plus, on peut voir ça et plus de sourire signifie qu’il est plus heureux. C’est toujours sympa à voir », décrit son coéquipier Marcus Smart.

Préserver le plaisir

A l’image de James Harden lorsque « The Beard » a quitté OKC pour Houston afin d’être leader de « son » équipe, Kyrie Irving a eu ce qu’il voulait en quittant l’ombre de LeBron James pour le Massachusetts. Alors qu’il arrive au sommet de son art, il appréhende à présent le jeu différemment en essayant de privilégier au maximum cette notion de plaisir. Un changement qui se répercute dans son jeu et des deux côtés du terrain, le meneur All-Star étant notamment davantage agressif en défense.

« Je crois que lorsqu’on trouve la paix intérieure, ça rend votre travail beaucoup plus facile, a-t-il confié à The Athletic au sujet de ce nouvel état d’esprit. Tu te fixes des objectifs, tu veux les atteindre. Et de tout faire pour y arriver, ce sont les meilleurs moments. Il faut trouver du plaisir dans la douleur pour se surpasser et performer sur la saison. Donc juste prendre du plaisir à le faire et m’assurer que mes coéquipiers en prennent aussi. M’assurer qu’on sourit, qu’on passe du bon temps, à se battre et faire ce qu’on aime. C’est la meilleure partie ».

Kyrie 2.0

Malgré une blessure en fin de saison dernière qui a stoppé son ascension, le meneur de jeu des C’s a eu un an pour prendre ses marques dans sa nouvelle franchise, mieux connaître ses coéquipiers. Avec trois finales NBA à son compteur, sa voix est bien sûr écoutée au sein du vestiaire. Et malgré son apparence plus sereine, Kyrie Irving n’en reste pas moins en compétiteur. Du coup, son leadership a naturellement pris une nouvelle envergure et s’exprime pleinement depuis deux mois.

« La saison dernière, tout ça était nouveau pour lui, a rappelé Al Horford. Il apprenait à nous connaître, à apprendre nos principes. Et oui, il n’était pas aussi impliqué qu’il ne l’est maintenant. Il a toujours essayé de nous guider et des choses de ce genre, mais c’est complètement différent aujourd’hui et c’est pour le bien du groupe ».

Pour Kyrie Irving, la quête de ce nouveau statut de leader est « la prochaine étape » dans l’évolution de sa carrière. Même s’il n’a que 26 ans, son expérience demeure précieuse en particulier dans une équipe composée de tant de jeunes joueurs prometteurs comme Marcus Smart, Jaylen Brown, Jayson Tatum et Terry Rozier.

« Je dois apprendre ce que ça signifie pour moi, quel type de leader je veux être, a-t-il confié. J’ai contacté quelques personnes, pour poser des questions, comprendre mieux comment diriger un groupe. Ça ne concerne pas uniquement tes coéquipiers, c’est aussi comment tu t’adresses aux coaches, avec l’organisation, tout en étant juste bien et de continuer à gagner, sans que personne ne prenne quelque chose pour soi quand on dit quelque chose honnêtement. Tout est question de communication et lorsqu’on passe cet aspect, ça va fonctionner ».

Avec une bonne communication et le sourire pour moteur, il ne faudra pas oublier les victoires pour voir Boston faire son retard sur le top 4 à l’Est. Sur ce point, la plus belle série en NBA (7 victoires consécutives) est actuellement à leur actif. Grand 8 en vue demain soir contre Atlanta au Garden ?

Kyrie Irving Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2011-12 CLE 51 31 46.9 39.9 87.2 0.9 2.9 3.8 5.4 2.2 1.1 3.1 0.4 18.5
2012-13 CLE 59 35 45.2 39.1 85.5 0.6 3.1 3.7 5.9 2.5 1.5 3.2 0.4 22.5
2013-14 CLE 71 35 43.0 35.8 86.1 0.7 2.9 3.7 6.1 2.3 1.5 2.7 0.3 20.8
2014-15 CLE 75 36 46.8 41.5 86.3 0.7 2.4 3.2 5.2 2.0 1.5 2.5 0.3 21.7
2015-16 CLE 53 32 44.8 32.2 88.5 0.8 2.1 3.0 4.7 2.0 1.1 2.3 0.3 19.6
2016-17 CLE 72 35 47.3 40.1 90.5 0.7 2.5 3.2 5.8 2.2 1.2 2.5 0.3 25.2
2017-18 BOS 60 32 49.1 40.8 88.9 0.6 3.2 3.8 5.1 2.0 1.1 2.3 0.3 24.4
2018-19 BOS 67 33 48.7 40.1 87.3 1.1 3.9 5.0 6.9 2.5 1.5 2.6 0.5 23.8
2019-20 BRK 20 33 47.8 39.4 92.2 1.1 4.1 5.2 6.4 2.7 1.4 2.6 0.5 27.4
2020-21 BRK 54 35 50.6 40.2 92.2 1.0 3.8 4.8 6.0 2.6 1.4 2.4 0.7 26.9
Total   582 34 47.0 39.1 88.1 0.8 3.0 3.8 5.7 2.3 1.3 2.6 0.4 22.8

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires