Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
DET
NOR21:30
TOR
MIL0:00
SAS
UTH1:00
NYK
CHA1:30
Magazine News

La course au meilleur remplaçant : un Clipper peut en cacher un autre

On vient de dépasser le premier quart de la saison, et c’est donc le moment de faire un point sur la course aux trophées individuels, comme on l’a fait pour la course au titre.

Après le trophée de la meilleure progression, on s’occupe du « Sixth Man Award » qui récompense le meilleur remplaçant. Tenant du titre, Lou Williams ferait encore un beau vainqueur, mais son irrégularité et sa maladresse nous poussent à lui préférer pour l’instant l’un de ses coéquipiers, l’explosif Montrezl Harrell.

1- Montrezl Harrell (LA Clippers)

Stats : 16.6 points à 66 %, 7.4 rebonds, 1.7 contre en 26 minutes

Candidat au titre de Most Improved Player, l’ancien intérieur des Rockets pourrait réaliser le doublé, et succéder à Lou Williams. DeAndre Jordan parti, il joue beaucoup plus, et comme Danilo Gallinari n’est pas un véritable intérieur, Montrezl Harrell a un boulevard dans la raquette pour laisser parler son explosivité et son agressivité. C’est le coéquipier modèle par son enthousiasme, mais aussi le remplaçant idéal par son impact immédiat.

2- Derrick Rose (Minnesota)

Stats : 18.4 points à 50% aux tirs et 49% à 3-points, 4.4 passes, 3.1 rebonds en 29 minutes

C’est la belle histoire de ce début de saison ! Sur la lancée de ses playoffs, et malgré le feuilleton Butler, l’ancien MVP a su tirer son épingle du jeu chez les Wolves. Plus « off guard » que meneur, il peut jouer avec Jeff Teague, et la grande nouveauté, c’est son adresse longue distance (48.7% à 3-points !). Il en devient plus dangereux, et même s’il n’a plus les cannes de ses 20 ans, il reste explosif et son premier pas fait encore quelques ravages, dans l’axe ou la ligne de fond.

3 – Domantas Sabonis (Indiana)

Stats : 14.5 points à 64%, 10.1 rebonds, 3.3 passes en 25 minutes

Comme Montrezl Harrell, le Lituanien a le potentiel pour réaliser le doublé sixième homme et MIP. Ça dépendra sans doute du bilan des Pacers, mais son influence sur le jeu des Pacers est indéniable. Il est plus complet et plus efficace que Myles Turner, qui continue de stagner. Victor Oladipo absent, Indiana a grandement besoin d’un Lieutenant régulier et de qualité, et c’est Domantas Sabonis qui apparaît aujourd’hui comme sa meilleure deuxième option.

4 – Julius Randle (New Orleans)

Stats : 18.3 points à 55%, 9 rebonds, 2.7 passes en 27 minutes

Comme Domantas Sabonis, il a la carrure d’un titulaire mais c’est comme rotation qu’Alvin Gentry préfère l’utiliser au relais d’Anthony Davis et Nikola Mirotic. Quand on le voit jouer, on se souvient qu’on en avait fait le fils naturel de Lamar Odom et de Zach Randolph. Il a la facilité technique du premier et l’agressivité du second. Si les Pelicans remontent la pente, il faudra se méfier de lui pour le trophée.

5 – Terrence Ross (Orlando)

Stats : 14.3 points à 45 %, 40 % à 3-pts, 3 rebonds en 25 minutes

Après une saison galère, Terrence Ross revient sur le devant de la scène, et même s’il demeure un formidable dunkeur, c’est son shoot extérieur qui fait la différence. Au relais d’Evan Fournier et de Wesley Iwundu, il apporte moins de création que le premier, mais plus d’expérience et de danger que le second. Ce sera compliqué de ravir le trophée mais une très belle saison du Magic pourrait lui faire marquer des points.

Mentions :

Lou Williams, Stanley Johnson, Dennis Schroder, Jonas Valanciunas…

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *