Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.74UTA2.11Pariez
  • LOS1.86LA 1.95Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kyle Lowry, le cerveau des Raptors

Kyle Lowry et Kawhi Leonard ont davantage en commun que leurs initiales. Les deux joueurs sont aussi discrets sur la scène médiatique que performants sur un terrain de basket et ils semblent bien décidés à placer Toronto sur le trône de l’Est. La mise au repos de l’ancien ailier des Spurs pour le choc de ce soir face aux Bucks aura au moins le mérite de mettre en lumière la formidable entame de son meneur, à qui tout réussit depuis la reprise.

Le meneur n’a pas des aptitudes physiques hors du commun, contrairement à certains de ses petits camarades chefs d’orchestre de la ligue, mais sa vision de jeu et son adresse au tir font de lui un joueur unique et terriblement dangereux.

Toujours plus juste

Après six matchs, Kyle Lowry possède une ligne de stats qui en dit long sur sa progression continue, à 32 ans. Il score plus, avec des pourcentages ahurissants, tournant 19.8 points par match, à 57.5% au tir (soit le meneur le plus efficace de la ligue). À 3-points, le Raptor fait également preuve d’une adresse remarquable avec 52.8%, pour six tirs derrière l’arc pris en moyenne. Seul Khris Middleton est plus adroit que lui parmi les joueurs qui tentent au moins six paniers à 3-points par match. Il passe également davantage avec 10.3 passes décisives, soit trois de plus qu’habituellement.

« Il a été incroyable », a déclaré son coéquipier CJ Miles, admiratif après le quatrième double-double de suite de son meneur face aux Mavs (20 points, 12 passes décisives). « C’est juste la façon dont il orchestre les choses. Pas seulement ses tirs, mais la manière dont il sert ses coéquipiers, à les trouver dans leurs spots, à voir les mismatchs, prendre le meilleur sur le jeu de transition, trouver des lignes de drives, ses « catch-and-shoots » à 3-points. Il est super confiant avec son adresse extérieure parce qu’il peut dégainer au moindre espace. Il nous met sur le droit chemin, voilà ce qu’il fait ».

Enfin, sa lecture de jeu et ses choix paraissent toujours plus justes, comme en témoignent ses deux sorties à zéro balle perdue contre Boston et Dallas, faits rarissimes pour des meneurs qui culminent à 35 minutes de jeu.

« Il contrôle tellement le match », poursuit CJ Miles. « Il a beaucoup la balle en main et reçoit aussi la pression. Les adversaires le prennent à deux sur les pick-and-rolls, les grands lui sautent dessus, les arrières switchent leurs défenses. Il doit voir ce que font les huit autres gars autour de lui et ce que fait son joueur. De pouvoir faire tout ça sans perdre la balle, c’est énorme ».

La vision de jeu d’un quarterback

Son expérience, son intelligence de jeu et son adresse font que Kyle Lowry parvient désormais à faire quasi systématiquement le meilleur choix pour se tirer d’affaire, faisant tourner les grands en bourrique dans la raquette jusqu’à ce qu’il trouve le bon tir ou la bonne passe. Plus les joueurs sont en mouvements autour de lui, plus il devient dangereux.

« Il est vraiment très bon », a assuré son nouvel entraîneur, Nick Nurse, ravi de pouvoir disposer d’un meneur de jeu aussi complet. « À chaque nouvelle saison qui commence, il s’est approprié de nouvelles choses et a affiné son jeu (…). Il est très bon pour trouver la bonne personne, il ressort aussi beaucoup. Son adresse au tir lui offre des perspectives de passes et si des joueurs viennent en aide sur lui, il sait exactement d’où elle vient, et même en cas de rotation. C’est un peu comme un quarterback. Lorsqu’un joueur libre se fait couvrir, tu dois arriver à décrypter la deuxième option. Il est très bon à ça. »

Un vrai casse-tête pour ses adversaires, d’autant que Kyle Lowry ne s’exclut pas quelques coups de chaud individuels en attaque selon les circonstances. Celles de ce soir (sans Kawhi Leonard ni OG Anunoby et alors que Fred VanVleet est incertain) pourraient le contraindre à dévoiler encore davantage cette facette de son jeu.

Kyle Lowry Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2006-07 MEM 10 18 36.8 37.5 89.3 1.2 1.9 3.1 3.2 2.0 1.4 1.2 0.1 5.6
2007-08 MEM 82 26 43.2 25.7 69.8 0.5 2.6 3.1 3.6 2.3 1.1 1.6 0.3 9.7
2008-09 * All Teams 77 22 43.5 25.5 80.1 0.3 2.1 2.5 3.6 1.9 0.9 1.5 0.2 7.6
2008-09 * MEM 49 22 41.2 24.6 80.1 0.3 2.0 2.3 3.6 1.8 1.0 1.6 0.2 7.6
2008-09 * HOU 28 22 47.5 27.6 80.0 0.5 2.3 2.8 3.5 2.0 0.8 1.4 0.3 7.6
2009-10 HOU 68 24 39.7 27.2 82.7 1.3 2.3 3.6 4.5 2.5 0.9 1.7 0.1 9.1
2010-11 HOU 75 34 42.6 37.6 76.5 1.2 2.9 4.1 6.7 2.8 1.4 2.1 0.3 13.5
2011-12 HOU 47 32 40.9 37.4 86.4 0.8 3.7 4.5 6.6 2.8 1.6 2.8 0.3 14.3
2012-13 TOR 68 30 40.1 36.2 79.5 0.8 3.9 4.7 6.4 3.2 1.4 2.3 0.4 11.6
2013-14 TOR 79 36 42.3 38.0 81.3 1.1 3.6 4.7 7.4 3.4 1.5 2.5 0.2 17.9
2014-15 TOR 70 35 41.2 33.8 80.8 0.8 3.9 4.7 6.8 3.0 1.6 2.5 0.2 17.8
2015-16 TOR 77 37 42.7 38.8 81.1 0.7 4.0 4.7 6.4 2.7 2.1 2.9 0.4 21.2
2016-17 TOR 60 37 46.4 41.2 81.9 0.8 4.0 4.8 7.0 2.8 1.5 2.9 0.3 22.4
2017-18 TOR 78 32 42.7 39.9 85.4 0.9 4.7 5.6 6.9 2.5 1.1 2.4 0.2 16.2
2018-19 TOR 65 34 41.1 34.7 83.0 0.6 4.2 4.8 8.7 2.6 1.4 2.8 0.5 14.3
2019-20 TOR 52 37 41.7 35.4 86.1 0.6 4.3 4.8 7.7 3.2 1.4 3.0 0.4 19.7
Total   908 32 42.3 36.6 80.9 0.8 3.5 4.3 6.2 2.7 1.4 2.3 0.3 14.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés