Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
ORL
PHI1:00
WAS
CLE1:00
BOS
CHI1:30
BRO
MIA1:30
TOR
DET1:30
MIL
MEM2:00
MIN
NOR2:00
OKC
NYK2:00
DAL
UTH2:30
PHO
SAS3:00
LAL
POR4:30
News Résumé

Vainqueurs de la Finlande (83-67), les Bleus se rapprochent de la Chine

Les Bleus devaient redresser la barre, trois jours après leur première défaite en phase qualificative à la Coupe du Monde 2019 en Bulgarie (74-68). Une « piqûre de rappel » selon les mots de Vincent Collet, qui demandait une réaction immédiate dès la 8e journée face aux Finlandais, à la Sud de France Arena de Montpellier. Les coéquipiers de Nicolas Batum ont donc renoué avec la victoire (83-67) en y mettant les formes et n’auront besoin que d’une victoire pour assurer leur place en Chine.

Les Bleus ont notamment rectifié le tir quant aux principales attentes de leur sélectionneur en soignant leur entame de match (+12 en premier quart), en prenant soin du ballon et accessoirement en retrouvant de l’adresse extérieure.

Nicolas Batum montre la voie

Malmenés durant le premier quart en Bulgarie, les Français devaient montrer un autre visage et agresser leur adversaire, comme le désirait Vincent Collet. Pour ce faire, ce dernier avait modifié son cinq, intronisant deux joueurs d’impact (Charles Kahudi et Matthias Lessort) pour accompagner Andrew Albicy, Nando De Colo et Nicolas Batum. Face à des Finlandais aux gabarits plus modestes, la différence s’est rapidement fait ressentir et les Bleus emmenés par un Nicolas Batum en mode leader ont réussi à créer l’écart.

Le nouveau capitaine des Bleus a scoré, mais a aussi délivré deux passes décisives pour mettre ses coéquipiers en jambes, comme Charles Kahudi, qui en a profité pour briller au tir extérieur, secteur qui avait également fait défaut aux Bleus jeudi soir. Après avoir multiplié les stops défensifs, les remplaçants ont creusé l’écart pour terminer le premier acte avec 12 points d’écart après un ultime panier au buzzer de Jonathan Rousselle (25-13).

La France sûre de sa force

Rassurés par cette bonne entame, les tricolores ont ensuite pu s’appuyer sur leur défense, pour obtenir du jeu rapide, ainsi que sur le gabarit de leurs « grands », pour sanctionner sous le cercle ou ressortir à destination des extérieurs. Malgré un exploit personnel de Petteri Koponen retardant l’échéance, la France passe les vingt longueurs d’écart à moins de quatre minutes de la pause. Sur une action symbolique de cette « nouvelle » équipe de France, voyant Nando De Colo servir un Nicolas Batum décisif en tête de raquette après une feinte de tir.

Séché à deux reprises, au nez puis à la gorge, le meneur du CSKA débloque son compteur à son tour, d’un 3-points ouvert à l’aile (44-19). Juste avant la pause, c’est Matthias Lessort, responsabilisé à juste titre par Vincent Collet depuis le début du rassemblement, qui a pris le relais de Vincent Poirier pour finir le travail avec deux paniers sous le cercle dont un au buzzer de la pause (50-24), en guise de réponse au poster dunk d’Alex Murphy.

Les artilleurs finlandais de sortie

Dominateurs après 20 minutes, les Français cèdent à la tentation de gérer le score et les corps à l’aube d’une nouvelle saison.

Les métabolismes sont encore en préparation, et la glissade de Nicolas Batum juste avant une contre-attaque, dans le 3e quart, vient rapidement le confirmer. Le seul NBAer du groupe est visiblement touché à la hanche droite et sort dans la foulée. Les Finlandais montrent leu bout de leur nez en scorant à 6/11 à 3 points sur le 3e quart grâce à Antti Kanervo, Matti Nuutinen ou encore Topias Palmi, mais le tandem Lessort-Poirier maintient l’écart au delà des 15 points à 10 minutes de la fin (67-51).

Nando et Nico finissent le boulot

La Finlande reviendra tout de même à -11 à l’entrée du money-time (69-58), obligeant notamment Nicolas Batum à faire son retour sur le parquet. Mais ce sont finalement Paul Lacombe, d’un coast-to-coast des plus classes puis Matthias Lessort, d’un dunk tout cuit après une interception, et enfin Nando De Colo, d’un « clinic » avec la planche, qui scellent le sort de cette rencontre (75-58).

Pour le plus grand plaisir du public héraultais, Nicolas Batum conclut sa prestation par deux paniers à 3 points, deux « catch & shoot » dans le plus pur style finlandais, qui ont mis un terme définitif à tout suspense, quant à l’issue de la rencontre et son état de santé.

Toujours leaders du groupe K, les Bleus se déplaceront en République Tchèque, 2e du groupe, puis recevront la Bulgarie à Limoges lors des prochaines fenêtres internationales à la fin du mois de novembre. Cette fois, il sera question d’assurer définitivement sa qualification.

BOX SCORE

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *