Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.57GOL2.43Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Bruce Bowen tire à boulets rouges sur Kawhi Leonard…

On ne sait pas si ces initiatives sont coordonnées, mais après David Robinson, c’est au tour d’une ancienne gloire des Spurs de s’en prendre à Kawhi Leonard. Il s’agit de Bruce Bowen, trois fois champion NBA avec les Spurs dans les années 2000, et aujourd’hui consultant TV pour suivre les Clippers.

L’ancien défenseur de San Antonio assure que Kawhi Leonard s’y prend très mal dans cette histoire, et depuis le début.

« D’abord, il y a eu l’excuse de dire qu’on avait mal diagnostiqué sa blessure. Regarde deux secondes : tu gagnes 18 millions de dollars, et tu penses que les Spurs vont essayer de précipiter les choses ? Tu n’as quasiment pas joué de la saison, tu es le go-to-guy et le franchise player, et tu veux raconter que les Spurs n’ont pas fait ce qu’il y avait de mieux pour toi ? C’est une blague ? »

Pour Bruce Bowen, Kawhi Leonard est tout simplement mal entouré. « Il est mal conseillé. Je pense qu’on commence à voir qu’il reçoit des conseils qui ne prennent en compte que son intérêt personnel, et ce ne sont pas les bons conseils à donner. À San Antonio, tu étais protégé. À San Antonio, tu as pu te révéler en pouvant toujours t’appuyer sur Tim, Tony et Manu. »

« Est-ce que cette personne s’investit totalement ? »

Au micro de Sirius XM NBA Radio, Bruce Bowen critique au passage les silences de Kawhi Leonard qui ne s’est jamais exprimé sur cette situation : « Pas une seule fois il n’a dit quelque chose du genre « Vous savez, j’adore vraiment être à San Antonio » ou « Je ne supporte pas ce qui se passe à San Antonio ». »

Enfin, ce qui est resté en travers de la gorge de Bruce Bowen, c’est l’absence de Kawhi Leonard pendant les playoffs. Le MVP des Finals 2014 avait choisi de poursuivre sa rééducation à New York plutôt que de revenir encourager ses coéquipiers.

« En tant que joueur, si je suis le leader d’une équipe et qu’elle part en déplacement en playoffs, je l’accompagne. Parce que c’est une question de camaraderie, d’amitié, de fraternité… C’est quand j’ai vu qu’il n’était pas là que j’y ai vu des signaux d’alarme et que je me suis dit : « Est-ce que cette personne s’investit totalement ? » Je ne veux pas m’appuyer sur quelqu’un qui ne fait pas l’effort de soutenir ses coéquipiers lorsqu’ils ont le plus besoin de lui. »

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires