NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL8
BOS9
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Trae Young veut marquer les esprits dès son arrivée en NBA

« Le premier enfant de la génération Curry ». C’est ainsi que des confrères surnomment Trae Young, ce meneur de jeu capable de dégainer à 10 mètres et de prendre feu à n’importe quel moment. Un joueur de 1m85 pour 80 kg dont le physique inspire quelques craintes chez les scouts. Mais voilà, peut-on prendre le risque de passer à côté du nouveau Curry ?

« J’ai une confiance extrême, et je ne sais pas nécessairement où je serai, mais je veux faire quelque chose qui n’a jamais été réalisée » annonce-t-il sur ESPN. « Comme je l’ai fait cette saison en NCAA… Je ne veux pas juste être un rookie de plus, je veux réaliser quelque chose qui n’a jamais été fait. »

Le garçon n’a pas peur de se reprendre ce type de déclaration en pleine tête. Dès les summer leagues, la moindre de ses apparitions sera passée au microscope. Au moindre match raté, on lui parlera de Jimmer Fredette ou de Jonny Flynn… Mais Trae Young, qui devrait être choisi entre les 3e et 9e places, ne craint rien. Il estime avoir déjà tout vécu avec Oklahoma, en passant en quelques semaines de « chouchou de l’Amérique » à celui de « joueur le plus critiqué. »

« Je pense qu’ils avaient simplement oublié ce que j’avais fait. Ils pensaient que ce que je faisais était facile » poursuit-il. « Les défenses ont changé. Ils ont compris que si elles me freinaient, elles avaient plus de chances de gagner. Ils ont commencé à défendre sur moi plus haut, à faire des trappes, des boîtes… En NBA, ce ne sera pas pareil. Les défenses ne seront pas capables de se concentrer sur un ou deux joueurs. Ils ne pourront pas faire des prises à deux tout le temps. »

Déterminé à devenir meilleur passeur et meilleur marqueur de la NBA, Trae Young s’attaque à un défi compliqué que ni Russell Westbrook, ni James Harden ne sont parvenus à réaliser la même année. En fait, un seul joueur a réussi cet exploit la même saison. C’était Nate Archibald, en 1973.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *