Summer
league
Summer
league
CHI
MIL22:30
NYK
CHA23:00
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le jour où OJ Simpson a volé la vedette aux Finals NBA

NBA – Il y a 30 ans, la folle cavale d’OJ Simpson s’était invitée en pleine rencontre des Finals !

oj simpson

La course poursuite d’OJ Simpson diffusée en plein direct, et la performance record de Pat Ewing avec 8 contres, voilà ce que l’histoire a retenu du 17 juin 1994, jour de Game 5 entre les Knicks et les Rockets.

Dans une série marquée par un engagement défensif intense des deux côtés, c’est par une performance de choix en la matière que le pivot new-yorkais a illuminé ce cinquième duel entre les deux équipes. Deux jours après les 21 points de Derek Harper et les 20 rebonds de Charles Oakley qui avaient permis aux Knicks d’égaliser à 2-2 dans la série, le grand Pat avait ce soir là réussi à contenir son alter ego, Hakeem Olajuwon.

Un match référence resté sans lendemain

Si Hakeem « The Dream » a rayonné sur ces finales cette année-là, remportant le titre de MVP (27 points, 9.1 rebonds, 3.6 passes et 3.9 contres par match) au terme d’un Game 7 à domicile (90-84), Pat Ewing a scellé un record qui tient toujours aujourd’hui, avec 30 contres sur une finale NBA. Paradoxalement, ce Game 5, un match référence pour les hommes de Pat Riley a été une source de motivation pour les Rockets avant de disputer les deux dernières rencontres de la série à la maison.

« Ils avaient célébré la victoire comme si la série était terminée », lâchera Hakeem Olajuwon, auteur de 8 balles perdues ce soir là et dominé par Pat Ewing (21 points, 12 rebonds et 8 contres donc) dont les deux derniers blocks de la soirée, face à lui puis Carl Herrera, avaient scellé le sort du match.

La course poursuite, « la télé-réalité avant l’heure »

Cette rencontre a également été marquée par un incident extra-sportif puisque la retransmission de ce Game 5 a brièvement été interrompu par la course-poursuite entre la police californienne et OJ Simpson, quelques heures après avoir été porté disparu et présenté comme principal suspect du meurtre de sa femme Nicole Brown et de son ami, Ron Goldman.

Localisé dans une Ford Bronco blanche conduite par un de ses amis, Al Cowlings, OJ Simpson est repéré avec une arme en main. La scène digne d’un film hollywoodien, est bien réelle. « C’est la retransmission télévisée la plus bizarre dans laquelle j’ai été impliqué », confiera le présentateur vedette Marv Albert, ancien reporter de terrain en NFL et proche d’OJ Simpson. « C’était comme de la télé-realité avant l’heure ».

Avant la mi-temps du match, NBC a alors jonglé entre les images du match et la course-poursuite d’OJ Simpson. « Il n’y avait pas Twitter, pas Instagram », se rappelle Kenny Smith, l’ancien meneur des Rockets. « On nous rapportait par morceaux ce qu’il se passait. On apercevait le retour de la télévision sur la table de marque et la course-poursuite avec déjà commencé. Là, je crie depuis le banc, « Les gars, OJ est en fuite ! » Au milieu des Finals NBA, on se retrouvait à parler de la course-poursuite d’OJ… ».

Et pour cause, l’Amérique tout entière avait été secouée par ce fait divers. Et il avait fallu la performance d’un grand Pat Ewing pour ne pas totalement occulter ce Game 5 de l’histoire.

Les images en direct de la télévision américaine reléguant le Game 5 au second plan

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités