NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL45
BOS25
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tyronn Lue révèle qu’il souffre d’anxiété

En mars dernier, Tyronn Lue s’éloignait un temps des Cavaliers pour soigner des douleurs thoraciques et une perte de sommeil. Aujourd’hui, le coach des Cavs révèle que ses symptômes découlaient de problèmes d’anxiété.

« Je suis heureux que ça n’ait pas été sérieux », explique-t-il à ESPN. « C’est juste de l’anxiété, et les médicaments que je prends sont efficaces. Je n’ai plus de douleurs thoraciques, donc tout va bien. »

Cela rappelle Steve Clifford, arrêté 18 matchs à Charlotte cette saison à cause d’un cocktail stress/fatigue qui mettait sa santé en danger. Tyronn Lue a dû lui aussi prendre du recul par rapport à son boulot sur le banc de Cleveland.

« Pour la première fois de ma carrière, en vingt ans, j’ai pu me concentrer sur moi. Ce n’était pas aussi terrible que les gens le pensaient. J’ai eu des douleurs thoraciques ces deux dernières saisons. Là, j’ai pu dépasser tout ça en comprenant ce qui n’allait pas. J’ai pris deux semaines de repos pour me concentrer sur moi-même et changer mes habitudes alimentaires. J’ai engagé un chef. J’ai arrêté de boire tous ces Shirley Temples (un cocktail sans alcool mais stimulant). J’ai arrêté toutes les sucreries et j’ai pris soin de moi. Maintenant, je me sens bien. »

Comme d’autres, Tyronn Lue a ainsi mis du temps à admettre qu’il avait besoin de se mettre en retrait.

« Quand vous connaissez une saison compliquée, ou une période compliquée, c’est facile de dire qu’on va prendre du recul. Je ne voulais pas être ce gars. Donc c’était délicat. LeBron a joué les 82 matchs, je voulais être capable de coacher les 82 matchs et de donner à l’équipe tout ce dont elle avait besoin. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *