NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CLE
MIL1:00
IND
CHA1:00
ORL
LAC1:00
ATL
SAC1:30
MIA
NYK1:30
BRO
DEN2:00
CHI
TOR2:00
SAS
MEM2:30
UTH
PHO4:00
POR
DAL4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.49MIL1.54Pariez
  • IND2.02CHA1.8Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tyronn Lue : « Quand on va en Finals tellement de fois, la saison régulière devient ennuyeuse »

Avec une troisième participation d’affilée aux Finals en tant que « head coach », Tyronn Lue continue son parcours parfait en playoffs à l’Est depuis qu’il a pris les commandes des Cavaliers en cours de saison 2015-2016. Mais ce trophée de la conférence Est demeure le plus savoureux puisque la saison fut compliquée, voire éprouvante.

« J’étais seul avec mes pensées, je les rassemblais, et je me disais que c’était dur », raconte le coach des Cavaliers. « Les gens disent que c’est facile, mais gagner, c’est compliqué. Il faut avoir de la chance, ne pas avoir de blessures. Il y a beaucoup d’éléments, à chaque match. »

Sans oublier bien sûr l’immense endurance mentale et physique nécessaire pour disputer quatre Finals de suite.

« Je pense que les gens ne comprennent pas à quel point c’est dur. Revenir en Finals, ce n’est pas facile. C’est une saison exténuante. Quand on va en Finals tellement de fois, la saison régulière devient ennuyeuse. C’est trop long. Donc avoir la résilience pour continuer de se battre et ne pas lâcher la corde, c’est énorme. »

Surtout que Tyronn Lue, qui reçoit rarement des compliments, a connu des soucis de santé durant la saison régulière. Il a été écarté des parquets pendant neuf matches et aurait dû observer un temps de repos encore plus long…

« Quand je suis revenu, je n’étais pas prêt mais je savais qu’il ne restait que trois matches à coacher avant les playoffs. Je ne voulais pas laisser les gars traverser ça, toute cette pression. Je ne pouvais pas les laisser vivre ça sans moi. Cela n’aurait pas été juste pour eux. »

Désormais en meilleure condition depuis qu’il a changé son régime alimentaire, en éliminant le sucre, il en profite pour souligner le travail de son staff, dont il a cité le nom de chacun des membres lors de la cérémonie de remise du trophée.

« Ces gars n’ont pas beaucoup de crédit. Je voulais simplement faire savoir à tout le monde que c’était mon staff, ceux qui bossent jour et nuit pour trouver des choses qui fonctionnent et qui préparent les matches. Ils m’aident à tout mettre ensemble. Je ne veux pas tout les louanges, c’est un ensemble. Je leur rends toujours hommage. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires