NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CLE
MIL1:00
IND
CHA1:00
ORL
LAC1:00
ATL
SAC1:30
MIA
NYK1:30
BRO
DEN2:00
CHI
TOR2:00
SAS
MEM2:30
UTH
PHO4:00
POR
DAL4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.49MIL1.54Pariez
  • IND2.02CHA1.8Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Avec leurs tripes, les Rockets font tomber l’Oracle Arena !

Au terme d’un match complètement fou, Houston, pourtant mené de douze points avec 11 minutes à jouer, a réussi à inverser la tendance derrière une défense imperméable qui a limité Golden State à 12 points dans le dernier quart-temps. Avec 57 points du duo James Harden – Chris Paul, ils s’imposent à l’Oracle Arena pour égaliser à deux victoires partout et récupérer l’avantage du terrain (95-92).

Golden State avait pourtant le match en main mais leur attaque, à l’exception d’un troisième quart-temps explosif, a trop souvent piétiné. Il a fallu 50 tentatives à Stephen Curry et Kevin Durant pour marquer 55 points. Les hommes de Steve Kerr devront donc de nouveau gagner au Toyota Center s’ils veulent atteindre une quatrième finale NBA consécutive.

Golden State part au quart de tour

Avec Kevon Looney titulaire à la place d’un Andre Iguodala blessé, les Warriors reprennent sur les mêmes bases que lors du match précédent. Stephen Curry et Kevin Durant envoient de loin, leur défense force Houston à rater plusieurs lay-ups et après cinq minutes de jeu, et zéro point marqué pour les Rockets, Mike D’Antoni est obligé de stopper le match (12-0) !

Si James Harden débloque le compteur texan, marquant neuf des douze premiers points de son équipe, ses coéquipiers ne sont qu’à 2 sur 14 aux tirs. Après avoir réalisé leur pire performance offensive de la saison lors du Game 3, les Rockets continuent sur leur lancée dans ce premier quart-temps. Seuls un manque de concentration de la part des Warriors et une défense leur permet de rester en embuscade (28-19).

James Harden et une défense intraitable relancent Houston

Alors qu’ils ont le match en main, les Dubs jouent toutefois avec le feu. Gênés par Houston, leur rigueur offensive laisse à désirer, et si Draymond Green tient la baraque en défense, la digue finit par céder. Deux 3-points de James Harden, suivi d’un dunk monumental sur la tête de Green avec la faute, ramènent les Rockets à -1 alors que Curry rejoint le banc pour trois fautes et que Klay Thompson est rentré au vestiaire avec un genou douloureux (38-37).

Si Thompson revient en jeu, le momentum est incontestablement dans le camp texan. Chris Paul, jusqu’ici transparent, vient enfin épauler un Harden étincelant. Il marque 14 points dans cette période alors que Houston étouffe Golden State de l’autre côté en les limitant à 6 sur 24 aux tirs et en forçant six pertes de balles. Dans une Oracle médusée, les Rockets courent en transition et passent un 12-0 à leurs protégés pour prendre dix points d’avance. Il faut trois lancers francs de Kevin Durant pour finalement stopper l’hémorragie (53-46). À la pause, Houston a donc totalement inversé la tendance malgré neuf tirs de moins que les Warriors.

Stephen Curry réglé comme une horloge…

Seulement à 3 sur 12 à 3-points en première mi-temps, Golden State voit avec soulagement Stephen Curry convertir un tir de loin pour ouvrir le troisième quart-temps. L’intensité des champions en titre montent alors d’un cran mais deux nouvelles balles perdues sur deux opportunités de transition permettent aux Rockets de garder cinq points d’avance (62-57). C’est cependant désormais au tour de Houston d’être statique en attaque et de regarder James Harden pendant que ce dernier enchaine, cette fois sans réussite, step back après step back. Curry saisit alors l’occasion pour entrer en mode troisième quart temps… Sur les trois actions suivantes, le double MVP dégaine à neuf et dix mètres puis dans le corner pour faire exploser l’Oracle et redonner l’avantage aux siens (66-62) !

Dans le sillage des 11 points de suite de leur meneur, les Warriors haussent encore le ton en défense, partent en transition et cinq points de Klay Thompson et de Kevin Durant leur donnent huit longueurs d’avance (75-67). Alors que les Rockets terminent le quart-temps avec 17 points à 6 sur 17 aux tirs, un nouveau tir longue distance de Steph Curry lui donne le même total de points que son adversaire et permet à Golden State de prendre dix longueurs d’avance avant les douze dernières minutes (80-70).

Les Rockets n’ont pas dit leur dernier mot

Si le dernier quart-temps commence par un poster de Shaun Livingston sur Clint Capela, ce sont les Rockets qui prennent l’ascendant en se battant comme des morts de faim. Sachant qu’ils n’ont pas le droit de perdre ce match, Chris Paul prend les choses en mains et lance un 15-2, terminé par un tir primé de Trevor Ariza, qui leur redonne l’avantage avec six minutes à jouer (85-84). Si KD, alors à 9 sur 24, marque un tir difficile malgré une bonne défense de Paul, l’attaque de Golden State patauge et retombe dans ses travers du deuxième quart temps. De l’autre côté, Ariza, Harden et Gordon ne tremblent pas et Houston reprend cinq points d’avance (91-86).

Sentant le danger, Stephen Curry va alors chercher le ballon et punit Harden d’un 2+1 qui donne de l’air au peuple jaune (91-89). Cette bouffée d’oxygène est toutefois de courte durée. Un tir forcé de Curry débouche sur un 3-points d’Eric Gordon de l’autre côté. Après deux possessions mal négociées de part et d’autre, Houston conserve trois points d’avance avec 42 secondes à jouer (94-91).

La défense de Houston au rendez-vous

Sur la sortie de temps mort, Stephen Curry trouve un boulevard pour attaquer le cercle mais rate son lay-up. Houston fait alors faute sur Draymond Green au rebond et ce dernier fait 1 sur 2 aux lancers francs (94-92). Sur l’action suivante, James Harden rate un step back, offrant la balle de match aux Warriors avec quinze secondes à jouer. Steve Kerr ne prend pas de temps mort. Kevin Durant remonte alors la balle mais s’embourbe, filant un cadeau empoisonné à Klay Thompson qui envoie un airball.

Houston croit alors avoir gagné mais ils restent cinq dixièmes à jouer. Plutôt que de rater son deuxième lancer franc, Chris Paul le marque, donnant une ultime chance à Golden State. Stephen Curry réussit alors à se démarquer dans le corner mais son tir heurte le cercle. Houston l’emporte 95-92, et récupère l’avantage du terrain ! Les Warriors restaient sur 16 victoires de suite à domicile.

Warriors / 92 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Green 45 4/8 0/2 3/4 5 9 14 8 3 2 5 1 11 26
K. Durant 43 9/24 1/5 8/8 1 11 12 3 1 0 2 0 27 25
K. Looney 26 2/6 0/0 0/0 6 0 6 1 5 0 0 1 4 8
S. Curry 39 10/26 6/13 2/2 0 6 6 2 3 2 3 0 28 19
K. Thompson 39 4/13 2/5 0/0 2 2 4 0 3 0 1 0 10 4
J. Bell 18 3/4 0/0 0/0 2 3 5 0 3 1 0 1 6 12
Q. Cook 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0
S. Livingston 15 2/5 0/0 0/0 1 2 3 0 4 1 4 0 4 1
N. Young 13 1/3 0/2 0/0 0 0 0 0 1 0 1 0 2 -1
Total 35/89 9/27 13/14 16 33 49 14 24 6 16 3 92
Rockets / 95 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
T. Ariza 41 2/4 2/3 3/4 1 2 3 1 4 1 2 1 9 10
P. Tucker 44 0/4 0/2 4/4 4 12 16 2 3 2 0 1 4 21
C. Capela 24 2/5 0/0 4/5 1 12 13 0 3 0 2 2 8 17
C. Paul 42 10/20 5/9 2/4 0 2 2 4 4 1 3 0 27 19
J. Harden 43 11/26 3/12 5/5 2 2 4 4 3 3 2 2 30 26
E. Gordon 35 4/14 1/8 5/5 0 1 1 1 2 0 1 1 14 6
G. Green 12 1/4 1/4 0/0 0 2 2 0 0 0 0 2 3 4
Total 30/77 12/38 23/27 8 33 41 12 19 7 10 9 95

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires