Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.21BOS4.7Pariez
  • TOR3.45IND1.33Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dallas – Minnesota : Jamal trop fort !

À la peine depuis plusieurs rencontres, Minnesota peut remercier son sixième homme de luxe pour l’avoir tiré d’un drôle de guêpier cette nuit à Dallas ! Alors que les Wolves ont longtemps couru après le score, Jamal Crawford (24 points à 11/18) s’est fendu d’une fin de match de folie ponctuée par un tir de la gagne plein de sang-froid devant Yogi Ferrell pour permettre aux siens de l’emporter sur le fil (93-92).

À ses côtés, le gros double double de Karl-Anthony Towns (21 points, 20 rebonds) est le seul point positif de la soirée du côté des hommes de Tom Thibodeau, malmenés par des Texans dans un bon soir de loin (11/28 à 3-pts) et emmenés par un duo Smith Jr-Barnes des plus agressifs (17 et 19 points).

Une affaire quasiment entendue

Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur Jamal Crawford, toujours aussi fringant, 10 jours après avoir fêté ses 38 printemps. L’ex-arrière des Clippers l’a encore prouvé hier en incarnant le fameux « game changer », celui qui fait basculer le cours d’un match. Une partie que les Mavs tenaient bien en main jusque en fin de troisième quart (64-67).

Après un tir en fin de période pour se mettre en jambes, Jamal Crawford a alors éclaboussé la rencontre de son talent une première fois en début de 4e quart en alignant un jumper, un tir à 3-points et un step back afin d’afficher clairement les ambitions des Wolves (68-74). L’affaire semblait alors entendue lorsque KAT et Nemanja Bjelica se sont relayés derrière l’arc pour porter la marque à 75-85 à l’entrée du money-time.

Immortel Crawford

Mais c’était sans compter la hargne des Texans qui, même s’ils n’ont plus rien à jouer dans cette fin de saison, défendent leur honneur bec et ongles. Ainsi, après une folle minute qui aura vu le trio Smith Jr-Ferrell-Kleber ramener les siens à -2 à 30 secondes du buzzer, Minnesota a de nouveau sorti son atout Crawford pour mettre tout le monde d’accord. Incriminé sur l’action précédente avec une perte de balle qui a permis à Dennis Smith Jr de ramener le score à 89-91, le joker des Wolves s’est rattrapé dans la foulée, en sortie de temps-mort, en se jouant de Yogi Ferrell avant d’inscrire un tir à mi-distance qui faisait mouche, surprenant même Towns qui s’apprêtait à lui venir en aide avec un écran (89-93).

Avec moins de dix secondes sur l’horloge, Dallas a dû s’incliner devant la démonstration du triple 6e homme de l’année et ce malgré un dernier 3-points de Ferrell, à une seconde du terme (92-93).

Alors que la bataille fait toujours rage à l’Ouest, ce succès pourrait bien avoir une valeur inestimable pour Minnesota, qui retrouve du coup la 5e place avant de recevoir Utah dimanche pour un duel qui s’annonce chaud bouillant. De leur côté, les Mavs iront rendre visite aux Cavs, également ce dimanche.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires