Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Interview : Donnie Nelson nous parle de sa « French Connection »

Fils de Don Nelson et président des Mavs depuis de nombreuses saisons, Donnie Nelson est l’homme de l’ombre du côté de Dallas. A l’origine de la venue de Jason Kidd ou Caron Butler, ce grand spécialiste du basket international façonne, sous les ordres de Mark Cuban, une équipe appelée à viser le titre chaque année.

Pour Basket USA, il a accepté de revenir sur les ambitions de Dallas, et les venues de deux nouveaux Français pour épauler Rodrigue Beaubois.

Basket USA : Êtes-vous satisfait de votre recrutement ?

Donnie Nelson : Je suis plutôt confiant. On a une bonne profondeur de banc. Tous les postes sont doublés voire triplés. On a ajouté une dimension plus physique à notre effectif.

Globalement, l’intersaison a été plutôt calme. C’est un avantage dans la conquête du titre ?

C’est un plus de repartir avec une majorité de joueurs déjà présents. L’année dernière, on a effectué un échange important et on n’avait pas réussi à trouver une cohésion. Là, les joueurs se connaissent mieux et c’est un avantage.

Parmi les recrues, on note les arrivées de deux Français (Alxis AJinca et Ian Mahinmi). Qu’attendez-vous d’eux ?

Ce sont deux jeunes intérieurs et je ne sais pas vraiment quel sera leur rôle respectif. Il faut qu’ils soient prêts car tout va très vite en NBA : des blessures, des baisses de régime…

Ian Mahinmi pourrait jouer en 4 derrière Dirk Nowitzki ?

Oui bien sûr. Ian est un pivot mais il peut également se décaler en 4 . Je pense qu’il a les qualités pour. Alexis Ajinca est davantage un pivot, et c’est plus compliqué pour lui de se décaler avec ses 2m16.

A propos d’Ajinca, vous allez lever l’option sur son contrat ?

On a des discussions internes à son sujet. Mais c’est un bon pivot intérieur, il a de bonnes mains, un bon shoot et surtout il est très agile et mobile pour un joueur de sa taille. Il a encore beaucoup de travail à faire mais il n’a que 22 ans, et sa marge de progression est intéressante.

Autre Français de l’équipe, Rodrigue Beaubois. Quand reviendra- t-il ?

On n’a pas de date précise quant à son retour. Il veut être sûr de revenir à 100% de ses moyens. Que ça soit dans 2 semaines ou plus tard, c’est un élément déterminant dans le futur de la franchise et son état de santé est plus important que l’équipe en ce moment. On veut qu’il soit prêt à 100% lorsqu’il reviendra.

Avez-vous été surpris par sa progression l’an passé ?

Surpris ? Non pas vraiment. On l’a drafté assez haut car on savait qu’il aurait un rôle à jouer pour le futur de cette équipe. C’est un joueur très intelligent et quelqu’un de bien.  Il a gagné en muscle cet été. Il a un bon QI basket, il sent le jeu, et il va devenir de plus en plus fort.

Justement, que doit-il travailler pour devenir encore meilleur ?

Roddy doit juste prendre quelques années, avoir plus d’expérience. Il a toutes les qualités : le physique, l’intelligence, les moves, le talent… Vraiment, il ne lui manque plus que l’expérience.

Propos recueillis par Jérôme Knoepffler pour Basket USA
Photo : DR

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Dallas Mavericks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés