Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Hassan Whiteside marche sur Dallas

En contrôle pendant trois quart-temps et demi derrière un Hassan Whiteside dominateur (25 points, 14 rebonds), Miami s’est fait peur dans les cinq dernières minutes mais a tout de même réussi à repousser Dallas (95-88). Avec cette victoire, le Heat continue de mettre la pression sur Cleveland. Les Mavs quant à eux enchainent une quatrième défaite de suite malgré les bonnes performances d’Harrison Barnes (20 points) et de Wesley Matthews (19 points, 7 rebonds).

Hassan Whiteside dominateur

Avec Rick Carlisle qui opte pour Dirk Nowitzki au poste de pivot, Miami commence le match en gavant, avec réussite, Hassan Whiteside. Les huit points du pivot permettent au Heat de prendre rapidement sept points d’avance (17-10). Les Mavs forcent toutefois Eric Spoelstra à sortir Whiteside en l’attaquant sans cesse sur pick & roll. Harrison Barnes et Wesley Matthews mènent alors la charge et Dallas finit le premier quart temps sur un 16-5 (26-22).

La défense de Miami hausse toutefois le ton en deuxième période et les Mavs voient leur pourcentage de réussite dégringoler. De l’autre côté, c’est l’inverse qui se produit. Le Heat fait feu de tout part et convertit six tirs de loin alors que le retour de Whiteside leur permet également de dominer dans la raquette pour prendre dix poins d’avance (51-41). Il faut deux lancers francs de Dirk Nowitzki, suivi d’un tir à trois points au buzzer de Dennis Smith Jr. pour garder les texans en embuscade à la pause (51-46).

Dallas est parti de trop loin

La tendance se confirme au retour des vestiaires. La défense de Miami provoque de nombreuses balles perdues et limite Dallas sous la barre des 40% de réussite. Whiteside continue lui d’appuyer là où ça fait mal et le Heat prend seize longueurs d’avance (71-55). Les Mavs essaient alors de réagir mais avec seulement quinze points marqués dans le troisième quart temps, ils entament les douze dernières minutes à -15 (76-61).

Après qu’un 3-points de Josh Richardson ne porte l’écart à dix-huit points, Dallas tente un baroud d’honneur . Un 9-0 de Barnes et Matthews les ramène alors sous la barre des dix points avec quatre minutes à jouer (86-75). Fébrile, Miami parvient toutefois à garder les Mavs à deux possessions mais un 3-points de Wes Matthews suivi d’un stop et d’un lancer franc d’Harrison Barnes ramènent Dallas à -3 avec 40 secondes au chrono (91-88). Dans un American Airlines Center qui a retrouvé sa voix, Goran Dragic d’un lay-up renversé permet cependant au Heat d’éviter le hold up des hommes de Rick Carlisle.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés