Pariez en ligne avec Unibet
  • LA 2.21GOL1.65Pariez
  • IND2.29MIL1.6Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Kings changent (encore) de stratégie et sacrifient leurs vétérans

Derniers de la conférence Ouest, les Kings n’ont pas réussi à trouver la bonne formule cette saison en mélangeant les jeunes talents et les joueurs d’expérience. Une éventuelle 8e place en playoffs n’est plus d’actualité, et les dirigeants ainsi que le coaching staff ont donc décidé de changer de politique en laissant la place aux jeunes. Les vétérans que sont George Hill, Kosta Koufos, Garrett Temple, Vince Carter et Zach Randolph seront donc écartés.

Dave Joerger a ainsi annoncé qu’à chaque rencontre deux anciens resteraient bloqués sur le banc. Contre Oklahoma City, ce furent Vince Carter et Zach Randolph.

« Ce ne fut pas une conversation facile », raconte le coach au Sacramento Bee. « Ils sont professionnels, compétitifs et ont joué les playoffs. Donc demander à ces gars d’être à l’écart n’est pas un moment agréable pour moi. Ils l’ont bien pris, ils sont professionnels. »

Bien évidemment, Joerger dira aux vétérans à l’avance les matches qu’ils ne joueront pas. La deuxième partie de la saison est désormais dans les mains des plus jeunes comme De’Aaron Fox, Willie Cauley-Stein et Bogdan Bogdanovic.

« Quand vous êtes dans les trois premières années de votre contrat, vous pouvez jouer un peu, beaucoup ou pas du tout », poursuit le technicien de Sacramento. « Mais vous devez êtes prêts à jouer. »

Dans le cinq majeur des Kings contre Oklahoma City, seul Garrett Temple affichait plus de trois saisons sur son CV. « Clairement, tout le monde veut jouer, mais il faut respecter ce qui est dit », explique Garrett Temple. « C’est notre situation. C’est un débat compliqué, mais on veut être transparent. »

Au moins la logique est claire et assumée : faire grandir les jeunes et sans doute récupérer un énième bon choix de draft. Un peu comme chaque saison depuis des lustres… En attendant, le rôle des papys n’est pas à négliger ni à oublier.

« Les vétérans doivent faire ressortir les choses qu’ils voient, être des coaches en dehors du terrain avec leur savoir », conclut Garrett Temple. « Il faut rester positif et leur montrer ce qu’ils ne voient peut-être pas sur le terrain. »

À trois semaines de la fin de la période des transferts, on ne serait pas étonné que certains de ses vétérans demandent à partir si les dirigeants ont déjà fait une croix sur la saison.

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires