Pariez en ligne avec Unibet
  • OKL1.21WAS4.7Pariez
  • TOR1.36MEM3.25Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Philadelphie – Toronto : Joel Embiid puissance 10

Joel Embiid aligne son 10e match consécutif à 20 points ou plusLes Sixers ont encore frappé fort ! En limitant les Raptors, 3e meilleure attaque du pays, à 89 points (94-89), les hommes de Brett Brown ont signé leur 4e victoire de suite à la maison, la 7e sur les 9 derniers matchs, un rythme digne d’une équipe de Playoffs ! Dans le sprint final, Joel Embiid (26pts, 9rbds), pourtant annoncé souffrant, a répondu avec brio aux facéties d’un DeMar DeRozan étincelant en 4e quart (25pts). Sur sa route vers les sommets, le pivot camerounais continue de franchir les étapes à une vitesse folle. Cette nuit, il a aligné son 10e match consécutif à 20 points ou plus, une constante depuis qu’il dépasse les 25 minutes par match. On n’avait plus vu ça depuis Allen Iverson du côté de Philly… 

Embiid le baromètre

Les jeunes Sixers n’en finissent plus d’étonner. Cette nuit, les coéquipiers de Timothé Luwawu-Cabarrot ont fait preuve d’une impressionnante solidité défensive, parvenant à mettre sous l’éteignoir l’une des attaques les plus aguerries de la NBA. Défendu par Stauskas ou Covington, DeRozan n’a pas pu s’exprimer en première mi-temps, envoyant même un air ball lorsque Joël Embiid venait le titiller en un-contre-un. Bien aidé par Ilyasova (18pts), le Camerounais agit en véritable baromètre au sein de la formation de Philly. Même si son adresse n’est pas au rendez-vous en début de partie, sa présence dissuade en défense et illumine le jeu en attaque. Ainsi, après le bon départ des locaux (18-8), sa sortie coïncide avec le retour des Raptors, instigué par Valanciunas, puis Sullinger, de retour d’une fracture du pied et qui réussit là une entrée remarquable pour son premier match sous ses nouvelles couleurs (21-21).

Dès qu’il revient sur le parquet, Embiid doit alors s’activer pour relancer la machine. Coïncidence ou pas, Toronto manque 8 tirs de suite alors que le Camerounais vient redonner 7 longueurs d’avance aux siens d’un 3 points en tête de raquette (29-22). Le combat reste acharné, et Embiid doit jouer son rôle de dissuasion à fond et aller chercher des lancers à l’agressivité (6/6 à la pause). Après avoir débuté à 0/6, DeRozan rentre ses deux premiers tirs pour maintenir le suspense à l’heure de la mi-temps (46-44).

Carroll touché, Saric révolté

DeRozan reprend le match comme il l’avait fini au retour des vestiaires, avec deux paniers coup sur coup, et il faut la double réplique d’Ilyasova à 3 points pour refroidir ses ardeurs. Dans la bataille, les Raptors perdent Carroll, victime d’un coup à la nuque après une chute et resté sonné de longs instants, allongé sur le sol avant de rejoindre les vestiaires. Les deux équipes continuent de se neutraliser, à chacun son style, un gros dunk pour Noel, un hook soyeux pour Valanciunas (56-56).

Lancés dans le money-time par une paire Rodriguez-Embiid des plus inspirées, les Sixers vont ensuite hausser leur niveau de jeu défensif pour parvenir à leurs fins. Cette défense héroïque est d’abord symbolisée par le double block de Dario Saric, qui repousse le dunk de Powell avant de bâcher méchamment Sullinger. Harangué par son équipe, le Croate ne s’arrête pas là en faisant exploser le Wells Fargo Center d’un 3 points plein de sang froid (81-74).

Lowry sonné, les Sixers délivrés

Sans l’effort incroyable d’un DeRozan insaisissable avec 14 points sur les 16 inscrits par Toronto pour passer devant à 85-86, les Sixers se seraient dirigés vers une victoire tranquille. Il faudra alors fournir un dernier effort pour arracher la décision avec l’inévitable TJ McConnell, héros des fins de matchs serrés à la maison, auteur d’un panier et de deux lancers précieux (90-86). Et toute la hargne de Covington et Embiid qui contrent Lowry chacun leur tour. Détruit par Embiid sur ce deuxième block, Lowry récolte dans sa chute sa 6e faute, synonyme de victoire pour les locaux après les deux lancers convertis par le Camerounais.

Grâce à ce succès acquis au prix d’une intensité défensive de tous les instants face à un adversaire en back-to-back, les Sixers mettent fin à une triste série de 14 défaites face aux Canadiens, soit depuis 2013. Ils tenteront de poursuivre leur superbe série avec la réception des Blazers demain soir, tandis que les Raptors, qui ont rechuté après avoir aligné quatre succès, rendront visite aux Hornets.

76ers / 94 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
E. Ilyasova 24 7/14 3/6 1/2 1 4 5 2 1 0 0 0 18 17
R. Covington 36 4/6 1/2 1/2 0 5 5 2 2 2 5 1 10 12
J. Embiid 27 6/13 2/5 12/14 0 9 9 2 5 1 4 2 26 27
T.J. McConnell 29 4/6 0/0 2/2 0 5 5 8 4 1 1 0 10 21
N. Stauskas 16 0/2 0/2 0/0 0 1 1 1 3 0 1 2 0 1
N. Noel 21 2/6 0/0 1/2 1 2 3 0 4 0 3 0 5 0
D. Saric 24 3/9 1/3 1/2 2 7 9 1 1 0 3 2 8 10
S. Rodriguez 19 2/5 0/3 0/1 1 6 7 4 0 0 3 0 4 8
T. Luwawu-Cabarrot 17 1/6 0/2 2/2 1 1 2 0 0 1 1 0 4 1
G. Henderson 26 2/3 1/1 4/5 0 2 2 0 1 0 1 0 9 8
Total 31/70 8/24 24/32 6 42 48 20 21 5 22 7 94
Raptors / 89 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
P. Siakam 11 1/2 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 1 1 2 2
D. Carroll 23 0/6 0/4 0/0 0 2 2 2 2 2 0 0 0 0
J. Valanciunas 30 5/11 0/0 0/0 6 10 16 1 3 0 0 0 10 21
K. Lowry 40 5/13 3/8 11/16 3 1 4 4 6 5 5 1 24 20
D. DeRozan 38 11/21 0/0 3/4 1 2 3 6 1 1 2 0 25 22
T. Ross 31 3/10 2/7 0/0 0 6 6 0 1 0 1 0 8 6
J. Sullinger 14 4/10 0/2 0/1 1 2 3 0 3 0 0 0 8 4
J. Poeltl 4 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 2 0 0 0 0 1
F. VanVleet 6 1/2 0/0 0/0 0 2 2 1 1 0 0 0 2 4
C. Joseph 26 2/5 0/1 1/2 0 2 2 3 2 1 0 0 5 7
N. Powell 18 2/6 1/2 0/0 1 2 3 0 3 1 0 1 5 6
Total 34/86 6/24 15/23 12 31 43 17 24 10 9 3 89

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés