Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dallas, la vraie bête noire des Lakers

12e défaite de suite des Lakers face aux MavsLes Mavs aiment le Staples Center. Déjà vainqueurs des Clippers, les coéquipiers d’Harrison Barnes récidivent en s’imposant face aux Lakers. Punis par leurs 13 pts et 5 paniers inscrits en troisième quart-temps, les Lakers gâchent leur belle première mi-temps et s’inclinent logiquement (89-101) malgré un bon Nick Young (17 pts). Le banc de Dallas (42 pts) a été productif dans cette 12e victoire consécutive des Texans face aux Lakers.

Arrivés à Los Angeles avec 10 défaites de rang à l’extérieur au compteur, les Mavs scorent les cinq premiers points du match mais en encaissent immédiatement 13 dans la foulée. La série est signée Nick Young et D’Angelo Russell, qui se baladent; l’un derrière l’arc, l’autre au drive. « Swaggy P » termine le premier quart-temps sur un parfait 4/4 à 7m23. En face le duo Matthews-Barnes (37 pts au total) n’est pas en reste et Dallas garde le contact (27-26).

Dans la bataille des bancs, celui des hôtes, le plus productif de la ligue, en impose et colle un 10-0 aux Texans en début de deuxième quart. Les 8 pts et 10 rbds de Thomas Robinson complètent l’approvisionnement habituel de la paire Williams-Clarkson (25 pts). L.A fait le trou et conservera son avance jusqu’à la pause (57-50). Le grand mérite du deuxième cinq des Mavs est alors d’avoir réussi à éviter le pire, soit un débours insurmontable. Merci Dwight Powell (14 pts, 6 rbds) et Devin Harris (14 pts), auteur d’un cross à la Iverson qui lui a rappelé ses jeunes années.

Les Mavs intenables à 3-pts dans le 3e quart-temps

Au retour des vestiaires, Julius Randle puis encore Nick Young à 3-pts maintiennent l’avance de angelenos, qui sans le savoir s’apprêtent à vivre leur plus mauvais quart-temps de la saison avec 13 pts inscrits à 5/12 aux tirs. La disette est aussi symbolisée par une statistique qui va provoquer une migraine chez Luke Walton: 15 passes décisives pour 15 balles perdues. En face, les Mavs rentrent 6 de leurs 8 tirs primés, dont 3 pour Wesley Matthews (20 pts).

Balayés par un 13-2 devenu 21-5, les Lakers pointent à -9 en début de quatrième quart (71-80). Dans les dernières douze minutes, Barnes, Matthews et Harris vont à chaque fois coller le panier coupeur de jambes. Les Lakers ne reviendront pas. Sans Dirk Nowitzki ni J.J Barea, Dallas s’impose pour la deuxième fois de la saison au StaplesCenter  face aux Lakers, qui ont trouvé leur bête noire. Les Texans vont tenter d’aller chercher une deuxième victoire de rang à Oakland. Bonne chance…

Pour se refaire la cerise, L.A va lui recevoir dimanche des Raptors étrillés à Phoenix et donc a priori remontés comme une pendule suisse. Bonne chance également.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *