Pariez en ligne avec Unibet
  • OKL1.21WAS4.65Pariez
  • TOR1.34MEM3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Amar’e Stoudemire : « J’ai tout fait pour finir ma carrière à Phoenix »

amareContre toute attente, Amar’e Stoudemire a décidé de prendre sa retraite et de lâcher prise face aux pépins physiques qui l’embêtent depuis plusieurs années. Superstar à Phoenix, « Stat » est rentré progressivement dans le rang après avoir quitté l’Arizona, la faute à ces blessures. Et si les plus belles pages de son histoire se sont écrites sous la tuniques des Suns, c’est sous celle des Knicks qu’il a finalement dit au revoir à la NBA, via un contrat d’un jour, pour le symbole. Entre la gloire de Phoenix et l’amertume new yorkaise, l’intérieur a choisi, à contre-coeur.

« Ces deux dernières années, nous avons passé des coups de fil à Phoenix mais il n’y a eu aucune réponse positive » confie-t-il à l’Arizona Central, confirmant la rumeur. « C’eut été la meilleur manière de partir mais je ne voulais pas supplier Phoenix. Mon coeur est à deux endroits : Phoenix et New York. Je suis juste allé là où j’étais désiré. »

L’idée n’était pas si farfelue que ça vu la propension des Suns à rappeler ses anciens joueurs pour jouer les mentors auprès des jeunes ouailles. Mais « Stoud » n’a pas reçu de coup de fil tant espéré.

« Ils ont ramené Jared (Dudley) et Leandro (Barbosa), mes potes » rappelle-t-il. « Ça aurait été une sacrée manière de finir. Je n’allais simplement pas continuer à frapper à la porte de quelqu’un qui ne veut pas répondre. J’adore les fans de Phoenix. La plupart de mes plus beaux moments et highlights sont à Phoenix. J’ai tout fait pour finir ma carrière ici, mais je n’ai pas été entendu. »

« J’ai du sang mauve et orange »

Clairement, le contrat d’un jour et la phrase « Knick un jour, Knick toujours » sonnent aujourd’hui un peu faux à la lumière de ces déclarations. Le joueur l’avoue lui-même : son sang est mauve et orange.

« Je prie pour avoir le « Ring of Honor » » avoue Stoudemire, référence au cercle des meilleurs joueurs de l’histoire de la franchise. « Parce que mes glorieuses années sont à Phoenix, mes meilleurs moments sont à Phoenix. J’ai du sang mauve et orange. Mes racines sont à Phoenix et l’arbre a grandi ici. »

Avec un argument de poids pour faire valoir son dossier : le titre de « Roi du poster« .

« Qui est le meilleur joueur de l’histoire pour dunker sur ses adversaires ? » interroge-t-il. « Je mise tout de suite sur moi. J’avais la puissance, la hauteur et le langage corporel dans les airs… Le plus grand « posterizer ». »

« Ring of Honor » ou pas, Amar’e Stoudemire laisse la porte ouverte à un retour, qu’importe sa nature. L’histoire d’amour avec les Suns n’étant peut-être pas terminée…

« Je n’ai jamais reçu autant d’amour et de loyauté que de la part des fans des Suns. Je les aime inconditionnellement. Je comprends ce que Robert (Sarver, le propriétaire) essaye de faire. Je sais qu’il essaye de gagner et je sais que la franchise essaye de créer un environnement propice à la victoire. Je respecte ce qu’ils essayent d’accomplir. S’ils ont besoin de moi pour n’importe quoi, je suis là pour eux. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phoenix Suns en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés