Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Impliqué dans le recrutement, Isaiah Thomas veut une star aux Celtics

Mardi soir pour la Lottery, ni Brad Stevens ni Danny Ainge n’étaient présents pour les Celtics. La franchise du Massachusetts avait décidé de faire confiance à Isaiah Thomas pour leur ramener le first pick. Finalement, ce sera le troisième pour Boston, mais ce choix montre une chose : la voix du petit meneur se fait maintenant entendre, il va avoir un rôle à jouer dans l’été des Celtics.

Le nouvel ambassadeur de la franchise veut s’investir à fond dans le recrutement.

« Je vais être très actif dans le recrutement » confirme-t-il. « Danny Ainge veut que je sois actif. Peu importe ce qu’il attend de moi, je suis là. Tout ce qu’il a dit c’est ‘Quand j’appelle, tu décroches’, et je serai prêt. »

Grâce à la superbe saison d’Isaiah Thomas et ses 22.2 points, 6.2 passe décisives, les Celtics sont revenus sur le devant de la scène. Qualifiés en playoffs, il s’en est fallu de peu pour qu’ils viennent surprendre les Hawks au premier tour. Les premières pierres de l’avenir sont posées.

Dans un effectif plutôt jeune, homogène et très bien coaché, il ne manque pas grand-chose à Boston pour franchir un palier.

« Encore une étape, une ou deux pièces à ajouter, je pense, pour être un prétendant dans la conférence Est » avoue Thomas. « On a gagné 48 matches cette année avec une équipe en qui personne ne croyait. Ça en dit beaucoup sur la direction qu’on prend, et je sais que Danny et nos gars du front-office vont faire tout ce qu’ils peuvent pour construire la meilleure équipe possible. »

« Il nous faut un gars sur qui se reposer »

Et pourquoi pas attirer un gros poisson ? Les Celtics peuvent se le permettre avec plus de 20 millions de dollars de marge de manoeuvre avec le salary cap l’an prochain. À la lottery, Isaiah Thomas a longuement discuté avec Jimmy Butler, un joueur au profil parfait pour sa franchise, qui cherche une deuxième option pour épauler son meneur.

« Je pense vraiment qu’il nous faut cette star, ce gars sur qui on peut se reposer » pense IT. « Ce n’est pas pour paraître arrogant, mais tout ne peut pas passer par moi. On a besoin d’une autre option. Comme je l’ai dit, je vais à la guerre avec mes gars du vestiaire, et je les aime tous, mais on a besoin d’un peu plus. »

Arrivé à Boston en cours de route la saison dernière, Thomas a déjà pris une ampleur énorme dans l’organisation des Celtics. S’il veut s’investir autant aujourd’hui, c’est aussi pour redonner à la franchise tout ce qu’elle lui a apporté depuis son arrivée.

« Ça a changé ma carrière » avoue-t-il. « Je suis passé d’une équipe qui possédait trop d’extérieurs qui avaient besoin de ballon à une équipe qui avait envie que je fasse exactement ce que j’aime faire : faire la différence, marquer, et être moi-même. La ville de Boston m’a adopté, l’organisation m’a accepté pour ce que je suis, c’est une histoire incroyable pour moi et je veux profiter de cette chance que j’ai. »

Thomas le leur rend bien sur le terrain, et il va maintenant être l’heure de voir si son nouveau statut de All-Star va permettre de séduire d’éventuels free agents cet été. C’est ça aussi, d’être une star.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés