Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.12UTA1.64Pariez
  • MEM2.19LOS1.6Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Rajon Rondo (triple double) et DeMarcus Cousins réveillent les Kings !

Rajon Rondo (triple double) et DeMarcus Cousins réveillent les Kings !Après les insultes proférées à l’encontre de George Karl, DeMarcus Cousins a présenté des excuses publiques. L’entraîneur de 64 ans voulait que Cousins soit suspendu pour deux matchs mais c’est encore sur le terrain que l’intérieur des Kings fait le plus de dégâts. Auteur de 15 de ses 33 points en premier quart, Cousins a parfaitement lancé Sacramento vers sa deuxième victoire de la saison. A ses côtés, Rajon Rondo (14 points, 15 passes, 11 rebonds) et Rudy Gay (25 points) l’ont idéalement complémenté et les Pistons n’ont pu que courir après le score pendant tout le match. Au final, les Kings se donnent un peu d’air avec ce succès essentiel (101-92).

Pressés d’en découdre, les Kings ont sauté à la gorge des Pistons. Annihilé par DeMarcus Cousins, la tornade Andre Drummond a rapidement été stoppée dans la capitale californienne. Il a même été un facteur nul en première mi-temps avec seulement 2 points et 4 rebonds. En face, Cousins a lui tout ravagé sur son passage, avec 15 points dès le premier quart. Rien de tel pour se faire pardonner ! Rudy Gay a également pris ce match par le bon bout, avec 12 points aussi sur la période. C’était un peu « opération portes ouvertes » pour les Pistons en début de partie (36-23 à la fin du 1er quart).

Rajon Rondo en triple double

La troupe de Stan Van Gundy a bien réagi par la suite, tenant la dragée haute à Cousins et ses sbires. Reggie Jackson et Marcus Morris ont ainsi tous deux compilé 16 points, mais tous deux ont aussi manqué de précision avec seulement 5/15 aux tirs. En fait, seuls Andre Drummond (14 points, 17 rebonds tout de même) et Ersan Ilyasova ont réussi à rendre une copie présentable, à savoir, au-dessus des 50% de réussite. Le rookie Stanley Johnson a ainsi déchiré à hauteur de 3/11 en sortie de banc, comme un symbole de ces Pistons en dedans à Sacramento.

Sans rythme, et toujours avec cette rotation limitée, Detroit n’a jamais trouvé de solutions pour revenir dans la partie. Pendant ce temps-là, notamment en troisième quart, Rajon Rondo continuait d’aligner passes, points et rebonds pour rejoindre Magic Johnson et Jason Kidd parmi les seuls joueurs à cumuler autant de triple double, avec au moins 15 passes.

Répondant présent, le « Big Three » des Kings, Cousins – Gay – Rondo, a apporté une victoire qui était très attendue. « Je n’ai jamais été aussi heureux pour une victoire », s’emportait même Vlade Divac après le coup de sifflet final (101-92).

http://www.dailymotion.com/video/x3dgbal_pistons-vs-kings_sport

[box boxscore_111115_sac-det]

Tags →
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires