Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.12UTA1.64Pariez
  • MEM2.19LOS1.6Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Carmelo Anthony (37 pts) refroidit les Wizards

Carmelo Anthony (37 pts) refroidit les WizardsAprès deux premières sorties médiocres, Carmelo Anthony a retrouvé la mire, et ce sont les Wizards qui en ont fait les frais ! Auteur de 37 pts à 11/18 aux tirs, la star des Knicks réalise son meilleur match depuis des lustres pour permettre aux Knicks de s’imposer 117-110 à Washington. C’est la deuxième victoire en deux matches à l’extérieur pour les hommes de Derek Fisher.

Pourtant, Melo avait timidement débuté le match avec deux échecs, laissant les Wizards prendre les commandes du match (8-3). Mais la suite est somptueuse. L’ailier des Knicks inscrit 10 points de suite pour permettre aux siens de recoller au score (18-17). Après un premier 3-points, Anthony se permet carrément d’aller saluer le patron des Wizards, et il poursuit son festival dans le deuxième quart-temps.

Dans un match très rugueux (62 fautes !) et incroyablement long (près de 3 heures), Melo retrouve toutes ses sensations, et il ne manque plus un shoot. De près comme de loin, souvent en catch-and-shoot, ou même aux lancers, c’est un festival avec un 8/8 en cours. Dans son sillage, les Knicks basculent en tête à la pause 59-57.

Au retour des vestiaires, rebelote ! Il faut attendre le milieu du 3e quart-temps pour voir Anthony manquer un tir. A ses côtés, Sasha Vujacic montre de belles choses. Il joue juste, fait des passes dans le tempo, et New York se détache : 69-60. Mais à Washington, John Wall et Brad Beal sont aussi dans un grand soir, et à coup de 3-points, ils égalisent à 73-73. Auteur de 22 de ses 26 pts après la pause, Beal fait très mal, et c’est lui, d’un 3-points au buzzer, qui donne l’avantage aux Wizards : 90-87.

Le money time débute par un festival de maladresses… Après trois minutes de jeu, seul Beal a inscrit un panier. Les Wizards semblent prendre l’ascendant alors que les fautes pleuvent. Finalement, c’est Jerian Grant qui réveille les Knicks, mais aussi Anthony. Cinq points de suite pour reprendre les commandes du match (99-97). En face, Brad Beal continue son festival… Et finalement, c’est Langston Galloway qui sera le bourreau des Wizards. Déjà très bon la saison passée, il plante deux 3-points pour donner 5 points d’avance aux Knicks (111-106).

La suite se règle aux lancers-francs avec Melo et Galloway qui ne tremblent pas pour arracher une superbe victoire (117-110).

[box boxscore_311015_was-nyk]

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=xVVTVMB1zt4]

Tags →
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires