NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
NYK99
DEN113
BRO
CHI2:00
MIL
MIA2:00
DAL
MEM2:30
GSW
SAS2:30
POR
BOS4:00
SAC
LAC4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • BRO1.64CHI2.17Pariez
  • MIL1.3MIA3.35Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

L’ouragan Stephen Curry (53 pts) s’abat sur la Nouvelle Orléans

L'ouragan Stephen Curry (53 pts) s'abat sur la Nouvelle OrléansSteph Curry a fait vivre une soirée Halloween cauchemardesque aux Pelicans. Auteur d’un 3e quart-temps hors du commun avec 28 points, Curry plante au final 53 points pour infliger à New Orleans sa troisième défaite en trois matches (134-120). Malgré une première mi-temps encourageante, les coéquipiers d’Anthony Davis (26 pts, 15 rbds) n’ont pu que constater les dégâts après le repos devant le terrifiant Curry, premier joueur à dépasser la barre des 50 unités cette saison. On pourra tout de même regretter l’absence d’Alexis Ajinça côté Pels en 2e mi-temps alors que son passage en second quart-temps avait été remarquable.

Curry possédé pour Halloween

Pour être honnête, il y avait de quoi être inquiet avant ces retrouvailles entre les Warriors et leurs adversaires du premier tour des Play-offs 2015. Avec les blessures de Tyreke Evans, Norris Cole, sans oublier le cas Jrue Holiday, on ne donnait pas cher de ces Pelicans face à la meilleure propulsion arrière de la NBA. Pour ne rien arranger (quoique), Kendrick Perkins se démet l’épaule en début de partie et doit rejoindre le vestiaire, puis Eric Gordon est rapidement sanctionné par les fautes. On se dit que la soirée pourrait être longue, surtout vu le début de match tonitruant de Steph’ Curry, complètement possédé en cette soirée Halloween. Les tentatives du fiston de Dell trouvent à chaque fois le filet, comme son shoot venu d’une autre planète face à Anthony Davis. Malgré la maladresse de ce dernier (3/11 au tir en première mi-temps), New Orleans arrive à tenir la distance dans ce match d’attaque et ne pointe qu’à -3 après 12 minutes suite à un ultime 3 points de Ryan Anderson (31-28).

Ajinça saisit sa chance

Perkins sur le flanc, c’est à Omer Asik et Alexis Ajinça de prendre le relais au poste 5. Une opportunité que saisit le Français en se montrant diablement efficace dès son entrée. L’ex Strasbourgeois signe son entrée par un dunk avec la faute d’Iguodala avant de se montrer décisif sur deux actions de suite au rebond offensif. Après une passe décisive pour le 3 points Douglas et un dernier rebond gobé, Ajinça rejoint le banc, remplacé par Davis, avec le sentiment du devoir accompli puisque New Orleans est repassé devant au score ! (44-43). Magnifique attaquant et 6e homme de luxe, Ryan Anderson poursuit sur la lancée de sa formation avec des tirs soyeux à la Dirk Nowitzki. Le retour sur le parquet du tandem Curry-Thompson ne suffit pas, et grâce à Jrue Holiday qui score les 8 derniers points de son équipe, les Pelicans rejoignent le vestiaire en tête à la pause, déjà une petite victoire au regard de la situation actuelle de la franchise de Louisiane (65-64).

Curry tueur à gages

Mais comme lors des récentes oppositions entre les deux équipes, New Orleans sait que même une très bonne prestation peut s’avérer insuffisante face à ces Warriors. Signe des problèmes à venir des locaux, Gordon est rapidement sanctionné d’une 4e faute, et sur l’action suivante, Steph Curry sort une passe aveugle pour le 2+1 de Barnes. Le MVP de la dernière saison ne s’arrête pas là, bien au contraire. Anthony Davis tente bien de rivaliser quelques instants avec un panier à 3 points et le dunk du match. Mais Curry est définitivement sur une autre planète, et ce qu’il va réaliser lors de ce 3e acte est tout simplement hors du commun. Sur un nuage, le meneur de Golden State score 11 points d’affilée, puis continue d’aligner les paniers à peine croyables, en transition par deux fois et bien sûr sur des tirs lointains. Au total, Curry score 28 points dans un 3e acte conclu par un ahurissant 3 points plus la faute d’un Toney Douglas impuissant. On en oublierait presque le score tant le Curry Show a hypnotisé l’assemblée, avec 43 unités à son compteur perso (91-105).

A un point de son record en carrière

Presque pour le plaisir, le retour à -11 des Pelicans oblige Luke Walton à remettre Steph Curry sur le champ de bataille. Une belle occasion pour le n°30 de titiller son record en carrière de 54 points. Le nouveau joyau de la ligue échoue finalement à 53 unités, non sans en avoir profité pour ajouter quelques somptueuses passes décisives à sa ligne de stats (9 au total). Roi de l’épouvante avec ses romans à faire froid dans le dos, Stephen King peut aller se rhabiller et laisser place à un autre Stephen tout aussi terrifiant, ce nouvel épisode faisant suite à un thriller déjà glaçant, lorsque Curry avait inscrit 24 points en un quart-temps… déjà face aux Pelicans lors de l’Opening Night.

Golden State va retrouver l’Oracle Arena dès demain pour une série de trois matchs à la maison (Memphis, LA Clippers et Denver). Les Pelicans vont pour leur part devoir gamberger jusqu’à mardi après avoir encaissé 134 points en 48 minutes. Face à Orlando à la maison, les coéquipiers d’Alexis Ajinça tenteront de décrocher un premier succès cette saison.

[videopub https://www.youtube.com/watch?v=EvzXps-qqO8]

[box boxscore_311015_nor-gsw]

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires