NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CLE
MIL1:00
IND
CHA1:00
ORL
LAC1:00
ATL
SAC1:30
MIA
NYK1:30
BRO
DEN2:00
CHI
TOR2:00
SAS
MEM2:30
UTH
PHO4:00
POR
DAL4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.52MIL1.53Pariez
  • IND2.03CHA1.79Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[preview 2015-16] Le Top 10 des ailiers

NBA: San Antonio Spurs at Cleveland CavaliersA quelques jours de la reprise, l’heure est aux pronostics. En parallèle de nos previews équipe par équipe, il est maintenant l’heure de s’adonner aux previews poste par poste. Des meneurs aux pivots, Basket USA vous propose un Top 10 des meilleurs joueurs pour chaque catégorie. Après les meneurs de jeu et les arrières, c’est maintenant au tour des ailiers avec trois joueurs qui dominent ce secteur depuis 10 ans : LeBron James, Kevin Durant et Carmelo Anthony.

1 – LeBron James

Le quadruple MVP est incontestablement le meilleur ailier de la ligue. Si Stephen Curry ou son dauphin Kevin Durant peuvent lui contester le trône de meilleur joueur actuel, il reste un extra-terrestre des parquets. LeBron James donne la constante impression de jouer avec des enfants tant tout paraît facile. Mais attention à ne pas trop vouloir en faire : passé la trentaine, on n’a plus le même physique qu’à 20 ans, et il doit désormais apprendre à s’économiser.

Statistiques en 2014/2015 : 25.3 points, 7.4 passes décisives, 6.0 rebonds

2 – Kevin Durant

L’autre mammouth de ce classement. Malgré une saison 2014-15 gâchée par deux opérations à un pied, Kevin Durant pense qu’il reste le meilleur joueur du monde, et il ne fait aucun doute qu’il est dans la course. Obligé de céder son titre de MVP à Stephen Curry, la star du Thunder aura à coeur, cette saison, de rappeler au monde entier pourquoi il était sur le toit de la NBA l’an dernier.

Statistiques en 2014/2015 : 27.0 points, 4.3 passes décisives, 7.0 rebonds

3 – Kawhi Leonard

La nouvelle pépite du poste 3. Depuis plusieurs années, Kawhi Leonard s’est imposé comme le présent et surtout, le futur des Spurs. L’après-Big Three est assurée à San Antonio avec ce joueur qui sait tout faire sur un terrain, à commencer par la défense. Les Texans ne se sont pas trompés en lui offrant un contrat astronomique sur cinq ans pour s’assurer les services du meilleur scoreur de la franchise en 2015. Attention cependant à ne pas se faire happer par la pression, même si ce n’est pas le genre de la maison.

Statistiques en 2014/2015 : 16.5 points, 7.2 rebonds, 2.3 interceptions, 48% d’adresse au tir

4 – Carmelo Anthony

Peut-être le plus bel attaquant de la ligue. Carmelo Anthony est un redoutable joueur en un contre un, doublé d’un scoreur infatigable. Mais ses lacunes en défense et son incapacité à faire franchir un palier à ses Knicks le place en dehors du podium de ce classement. Cette année encore, il sera dur pour Melo d’exister une fois la saison régulière terminée, il faudra donc profiter de son talent jusqu’au mois d’avril.

Statistiques en 2014/2015 : 24.4 points, 3.1 passes décisives, 6.6 rebonds, 44% d’adresse au tir

5 – Paul George

À l’image de Kevin Durant, Paul George est convalescent. Difficile de savoir où en est vraiment le maître à jouer des Pacers, d’autant plus qu’il risque de ne pas évoluer à l’aile cette saison. Mais en pleine possession de ses moyens, c’est un leader offensif et défensif capable de pousser Indiana jusqu’à la finale de la conférence Est, comme en 2013 et 2014. La grande question sera donc de savoir s’il est revenu à son meilleur niveau… Ses performances en présaison sont en tout cas plus qu’encourageantes.

Statistiques en 2013/2014 : 21.7 points, 6.8 rebonds, 3.5 passes décisives, 42% d’adresse au tir

6 – Gordon Hayward

C’est un nouveau Gordon Hayward qui va débuter la saison 2015-2016 : cet été, l’ancien de Butler a énormément bossé sur son physique et apparaît maintenant armé pour rivaliser avec les meilleurs à son poste. En constante progression depuis son arrivée en NBA, Hayward va maintenant devoir asseoir son statut de leader dans une prometteuse équipe du Jazz, et à 25 ans, il a le potentiel pour.

Statistiques en 2014/2015 : 19.3 points, 4.1 passes décisives, 4.9 rebonds, 45% d’adresse au tir.

7 – Rudy Gay

Depuis sa saison rookie en 2007, Rudy Gay n’a plus connu une année avec moins de 18 points par match. À 29 ans, le joueur des Kings perdure au très haut niveau et ce quel que soit le poste puisqu’il est régulièrement aligné en ailier-fort depuis que George Karl est revenu aux affaires. Avec Sacramento, il devra maintenant gagner en influence sur le jeu et ne plus simplement noircir la feuille de statistiques : il faut des victoires.

Statistiques en 2014/2015 : 21.1 points, 5.9 rebonds, 3.7 passes décisives, 46% d’adresse au tir.

8 – Andrew Wiggins

Après une mise en route logiquement délicate, Andrew Wiggins a pris la pleine mesure de la NBA au fil des matches. À seulement 19 ans, il a compilé la bagatelle de 20 points par rencontre après le All-Star Break pour sa première saison. Rookie de l’année, il a fait taire les nombreux sceptiques en s’imposant comme l’avenir de la grande ligue. Prochaine étape : faire passer un cap à ses Timberwolves et les sortir du bas du classement.

Statistiques en 2014/2015 : 16.9 points, 2.1 passes décisives, 4.6 rebonds, 44% d’adresse aux tirs.

9 – Tobias Harris

Dans la ligue depuis 2011, Tobias Harris reste extrêmement jeune puisqu’il n’a que 23 ans. Déjà solide référence offensive comme défensive à Orlando, il est peut également jouer ailier fort à l’image d’un Rudy Gay ou d’un Paul George. Une polyvalence qui plaît à la franchise floridienne puisque l’ancien Bucks a signé un contrat de 64 millions d’euros sur quatre ans. Il est le leader de cette inexpérimentée équipe du Magic, la plus jeune de la ligue avec les Sixers.

Statistiques en 2014/2015 : 17.1 points, 6.3 rebonds, 47% d’adresse aux tirs.

10 – DeMarre Carroll

Après une superbe saison au sein du collectif des Hawks, DeMarre Carroll a finalement décidé de mettre les voiles. Trop de talent pour un seul ballon à Atlanta ? En tout cas, voilà l’ancien journeyman solidement installé à Toronto avec un joli contrat et un rôle encore plus important au Canada. Aux côtés de Kyle Lowry et DeMar DeRozan, il peut espérer de belles choses avec les Raptors cette année.

Statistiques en 2014/2015 : 12.6 points, 1.3 passes décisives, 5.7 rebonds, 49% d’adresse aux tirs

Mentions : Andre Iguodala, Luol Deng, Trevor Ariza, Nicolas Batum, Jeff Green, Chandler Parsons…

[poll id= »326″]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires