Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Phil Jackson : « Andrea Bargnani fut et reste de la poudre aux yeux »

andrea-bargnaniPour ESPN, Phil Jackson continue de dévoiler ses impressions pour sa première année à la tête de New York. Toujours très franc, le « Zen Master » explique ainsi que Carmelo Anthony est un « leader par l’exemple » qui n’exhorte peut-être pas assez ses coéquipiers. Néanmoins, avec un bon effectif, Melo a tout pour être « le MJ ou le Kobe » de l’attaque des Knicks.

S’il croit beaucoup en Jose Calderon, Langston Galloway ou encore Lance Thomas, Phil Jackson n’est par contre pas tendre avec Tim Hardaway Jr et « son horrible défense », Shane Larkin et ses « mains minuscules » et surtout Andrea Bargnani.

« Andrea Bargnani fut et reste de la poudre aux yeux », assure-t-il ainsi. « Quand il était blessé, il refusait de faire des exercices sans contact, comme reproduire notre attaque à l’entraînement. Il donnait l’impression de faire semblant d’être malade et ça avait un mauvais effet sur l’équipe mais également sur la façon dont les fans des Knicks réagissaient par rapport à lui ».

Parti chez les voisins de Brooklyn, l’Italien quitte donc Manhattan avec un costard quatre étoiles.

« Quand il était sur le terrain, il avait du mal à garder de l’intensité et ne se pressait pas pour revenir en défense sur les contre-attaques. Il n’était pas non plus très actif pour défendre le pick-and-roll. Son jeu offensif est pourtant parfaitement adapté au triangle parce qu’il n’a pas vraiment à forcer pour obtenir ses tirs. C’est un autre gars que nous n’avons pas prolongé mais qu’on trouve un accord financier pour qu’il reste ou qu’il finisse ailleurs, Andrea Bargnani restera toujours une énigme ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés