Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Kelly Olynyk nie avoir tenté de blesser Kevin Love « intentionnellement »

NBA: Playoffs-Cleveland Cavaliers at Boston CelticsTouché à l’épaule et peut-être absent deux semaines (il doit passer d’autres examens pour confirmer le diagnostic), Kevin Love était furieux après Kelly Olynyk, coupable d’une clé de bras que l’intérieur des Cavaliers estimait volontaire.

« C’est ridicule », expliquait pourtant le Celtic au Boston Herald. « Je ne blesserais jamais intentionnellement Kevin ou quiconque. Il m’a bloqué le bras et j’ai bloqué le sien alors qu’on se battait pour le ballon. Nos bras sont souvent bloqués dans cette ligue. Je lui souhaite un retour rapide et j’espère qu’il pourra revenir aider son équipe durant ces playoffs ».

Evidemment, Kevin Love n’avait pas la même vision des choses.

« Olynyk était dans une position compliquée, il n’avait aucune chance de récupérer le ballon. C’est triste qu’il en soit poussé à de telles extrémités pour sortir quelqu’un du match. Pour moi, il n’y a aucun doute qu’il l’a fait intentionnellement. Ce n’est pas une action de basket. Regardez la vidéo. J’ai vu une image de mon bras en-dessous. Ce n’est pas du basket. Oui, on s’attend à ce que ce soit physique, mais pas jusque-là. La ligue va regarder ça et il y a intérêt à ce que ce soit rapide et juste ».

Du côté des Cavaliers, LeBron James et ses camarades soutenaient Kevin Love, expliquant que le geste de Kelly Olynyk était clairement volontaire et qu’il avait mis le feu au poudre. Danny Ainge et les Celtics étaient évidemment d’un avis différent.

« Cet écran retard de Kelly, c’est celui qu’il fait tout le temps à l’entraînement et qu’on ne considère pas comme une faute », assurait Evan Turner. « En match, ça l’est. C’est arrivé ainsi et les deux équipes ont fait du bon travail en gardant leur calme (sic). Il n’y avait pas de raison d’en faire un drame ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés