NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Portland tombe face à un Kyrie Irving de gala : 55 points !

kyrie-irving-recordÉpoustouflant ! Kyrie Irving a profité de l’absence de LeBron James (légère entorse au poignet) pour réaliser la meilleure performance individuelle de la saison (55 pts, 17/36 au tir) et permettre à Cleveland de poursuivre sa série contre Portland (99-94). Avec 11 paniers à 3 points (nouveau record de franchise) dont le tir de la gagne à 94-94 devant Nico Batum, « Uncle Drew » confirme sa grande forme du moment, et permet aux siens de venir à bout d’un très bon LaMarcus Aldridge (38 pts, 11rbds), alors que Damian Lillard était dans un soir sans (14 pts, 4/19 au tir).

Love et Irving se montrent

Avec Shawn Marion en lieu et place de LBJ dans le cinq, Cleveland se devait de bien débuter afin de mettre la pression sur les Blazers. Alors que leur rendement avait été pointé du doigt lors de la dernière absence de King James, Love et Irving lancent les Cavs d’entrée. L’ancien intérieur des Wolves démarre par deux tirs à 3 points dont un plein de sang froid en transition sur une belle transmission de JR Smith (16-9). Et tandis qu’il avait débuté à 0/7 au tir, Kyrie Irving retrouve ses esprits et termine le premier acte en rentrant trois paniers de suite, après un bref passage sur le banc (31-21). Avec deux paniers à 3 points et un 2+1 plein de force, Irving vient de lancer son match et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Irving monte en température

Will Barton tente d’inverser la tendance en concluant notamment un alley-oop magnifiquement servi par Steve Blake (33-27). Mais Irving répond par un 3 points en première intention, imité peu après par Mike Miller (41-29). Aldridge, seul élément des Blazers à surnager, parvient tant bien que mal à limiter la casse. Batum lui vient ensuite en aide en ramenant les Blazers à 9 longueurs d’un tir soudain derrière l’arc (46-37). Mais Irving continue son festival à 3 points, avec deux nouveaux missiles dont un épatant step-back sur la tête Barton (54-40). Avec 28 points (8/16 dont 6/8 à 3pts) Irving est sur une autre planète, et bat ainsi son record de points en carrière en 1ère une mi-temps. La réussite du meneur des Cavs contraste avec la maladresse de Lillard (6pts à la pause, 1/7) alors qu’Aldridge parvient à laisser Portland à 54-44 à la pause après deux lancers.

Aldridge envers et contre tous

« L-Train » débute la 2e mi-temps par un 3 points avant d’enquiller 9 points pour relancer la partie. Irving marque un nouveau 3 points, mais cette fois Lillard lui répond d’un lay-up en transition qui remet les points sur les i (61-57). Mathews sort à son tour de la torpeur en scorant de loin sur une passe de son meneur. Comme souvent lorsqu’un joueur adverse prend chaud, Batum passe en défense sur Irving. Mais en attaque, le Français manque trois tirs de suite et Portland retarde le retour des siens après être revenu à -3. Mozgov se montre opportuniste offensivement alors que Irving et Lillard se rendent (enfin) coup pour coup. Aldridge poursuit son quart-temps de rêve (15 pts dans le 3e acte 6/8 au tir), mais Irving est inarrêtable et colle un dernier panier à 3 points (79-74).

Le dernier mot pour Kyrie

Fidèle à leur réputation, les Blazers sont derrière mais sont là. Mathews s’emploie à 3 points alors que la tension monte sur chaque action entre Tristan Thompson et Meyers Leonard. Ce dernier ramène Portland à 85-84, puis Aldridge en déséquilibre parvient à égaliser suite à un nouveau 3 points (87-87). Alors qu’Irving, bien pris par Batum, a tendance à forcer et ne trouve de solutions, l’absence de James se fait ressentir. D’autant plus lorsque Love se tord de douleur après un contact avec Kaman, et que Portland reprend les devants pour la première fois depuis la 1ère minute de jeu. sur un 3 points de Matthews (97-100). Face à Mozgov, Aldridge s’arrache mais Irving retrouve la mire au bon moment. « Uncle Drew » plante son 10e panier à 3 points de la soirée pour égaliser (92-92) puis marque le panier de la gagne, toujours à 3 points, au nez et à la barbe naissante de Nico Batum (97-94). Un tir plein de confiance, salué à sa juste valeur par James sur le banc, alors que tout le monde s’attendait à un drive. Après deux derniers lancers, Irving termine sa soirée historique à 55 points. Comme quoi même sans LeBron James, les Cavs sont capables de se surpasser.

8e succès de rang pour les hommes de coach Blatt qui reçoivent Sacramento demain soir, match pour lequel LeBron James demeure incertain et dans lequel Kevin Love devra se montrer plus adroit (3/15 cette nuit). Dans le même temps, les Blazers iront se frotter à ce qui se fait de mieux à l’Est, du côté d’Atlanta.

[box boxscore_280115_cle-por]

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *